Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les livres de Sara
  • : De la lecture, du second degré, et parfois de la littérature !
  • Contact

 

J'en suis...

 

 58420964 p-copie-1

 

 


 

17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 07:19

http://www.bricabook.fr/wp-content/uploads/2014/02/bailler.jpg

- Il a l'air fatigué, lui.

- Tu crois ?

- Il n'y a qu'à le regarder: ses yeux lui mangent le visage. Et je ne te parle même pas de ses baillements... Ils arrivent à un rythme régulier.

-Régulier?

-Toutes les trois minutes.

-Tu devrais parler plus bas, il va t'entendre !

-M'en fous ! On ne peut plus parler maintenant ! Pays de fachos, tiens!

   Pierre, la cinquantaine et les traits tirés, revient de Chine où il a rencontré sa future épouse, May, un mètre cinquante quatre de vénalité. Pierre s'en moque bien, tout ce qu'il veut, c'est faire taire les rumeurs d'homosexualité qui se sont répandues dans l'entreprise dont il est le PDG depuis deux ans. Il commence à percevoir des sous-entendus en réunions, à recevoir des blagues douteuses sur sa boite mail et à remarquer les regards insistants de certains employés. Pierre n'est pas à l'aise avec tout cela, alors il a choisi de partir en Chine pour trouver ce qui correspond pour lui à la femme idéale : une femme qui existe en chair et en os. Il la ramènera de Chine en juin, d'ici-là, il aura le temps de préparer ses parents, et elle, son trousseau.

   Pourtant, il aurait aimer pouvoir dire à ses employés qu'il n'est pas homosexuel, mais simplement atrocement timide, mal à l'aise avec son corps et sa sexualité. Il n'a jamais su séduire. D'ailleurs, pour arriver à ce poste, il a dû travailler d'arrache-pieds parce qu'au fond, il ne pouvait miser sur rien d'autre. Il n'a aucun charisme, ni même de ce "rayonnement" si prisé dans les entreprises. Pierre est juste Pierre et pour lui, c'est déjà pas mal : cela lui a demandé cinquante-trois ans pour en arriver là. Ce matin, alors qu'il est assis dans cette rame de métro, il se dit que l'on vit quand même dans un drôle de monde pour être obligé d'aller chercher une femme en Chine afin d'être un peu plus respecté. D'ailleurs, de cela, il n'en est même pas sûr...    

   C'est après son cinquième baillement qu'il a enfin remarqué en face de lui, l'étrange personne qui parle seule. Cette personne, c'est Anna. Pierre se dit qu'elle n'a pas d'âge. Par contre, elle doit avoir mal au bras qu'elle n'arrête pas de se gratter. Il comprend à un moment qu'elle parle de lui et cela le fait sourire... Il regarde autour de lui et se rend compte qu'ils sont seuls dans cette rame. Il faut dire qu'il est encore très tôt...C'est l'heure où les employés de son entreprise se tirent de leur lit bien difficilement pour aller prendre leur premier café du matin.

        Tous les premiers jeudis du mois, Anna, elle, va à l'hôpital, aux permanences de Saint-Anne. Elle est trop pauvre  pour se payer des médecins. D'ailleurs, elle s'en moque bien, à l'époque où elle en voyait des médecins, ils avaient tous un diagnotic différent : maniaco-dépressive, psychotique, névropathe... Elle en rit encore. D'ailleurs tiens, elle rit vraiment. Et Pierre, en étouffant un énième baillement, la regarde, mi-amusé, mi-décontenancé. Enfin, Anna regarde Pierre qui va descendre de la rame. Elle ne le quitte pas des yeux, comme c'est comme si elle voulait fixer son image à jamais. 

      Anna arrive à Saint-Anne très en avance. Elle s'installe dans un café dans une rue adjacente à l'hopital. Quand le serveur arrive pour lui demander ce qu'elle veut, il entend qu'elle se répète, comme une prière "ce matin, il y avait un homme dans le métro. Il est descendu deux stations avant moi. Je l'ai suivi du regard jusqu'à l'embouchure pour bien me souvenir que cet homme-là, j'en suis sûre, je ne l'ai pas poussé sous le métro".

 

 

Les autres textes sont à découvrir chez Leil.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sara
commenter cet article

commentaires

Noukette 17/02/2014 23:28


Très bien vu !

Sara 24/02/2014 19:03



Merci !!



Caro Bleue Violette 17/02/2014 20:12


Hein ?  Je croyais qu'ils allaient avoir le coup de foudre, moi...bouuuuhouuuu 

jacou 17/02/2014 14:21


Quelle histoire! Dur, dur...

saxaoul 17/02/2014 09:50


Quelle chute ! J'espère ne pas croiser un jour cette femme dans la métro....

Leiloona 17/02/2014 08:27


Excellent ! 


(et pourtant, pfiuuu, duraille la vision de la société)