Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les livres de Sara
  • : De la lecture, du second degré, et parfois de la littérature !
  • Contact

 

J'en suis...

 

 58420964 p-copie-1

 

 


 

11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 23:00

http://p5.storage.canalblog.com/52/57/377445/93061778.jpg C'est parti pour la découverte d'une série culte...

Un peu d'histoire...

Durant la seconde guerre mondiale, un soldat allemand, Henrich Augsburg meurt sur le front russe. Il arrive à Résurrection, un monde infernal, de feu et de sang, où règne le chaos. C'est dans ce monde basé sur l'inversion - les êtres y rajeunissent au lieu d'y vieillir- qu'il rencontre Otto, un puissant vampire qui le prend sous sa coupe et le fait chevalier vampire sous le nom de Requiem. Grâce à Otto, Henrich espère bien retrouver la femme qu'il aime, Rebecca qui se trouve apparemment à Résurrection...

 

Un peu d'avis...

Avec ce genre de BD, l'avis est forcément radical : soit on aime, soit on déteste. Personnellement, j'ai détesté. L'histoire fantastique tendance gothasse m'a laissée complètement froide. La découverte de Résurrection, la description de ce monde, de ses créatures fantastiques - bref toute la mythologie mise en place - ne m'a pas franchement passionnée. C'est tout simplement trop pour moi: trop goth, trop hystérique et même franchement - trop putassier- dans son ensemble. Le résultat ? Je me suis endormie avant la moitié de la BD, bercé par le doux ronron d'une histoire qui n'a pas du tout su me parler. 

Alors évidemment le héros est un très très gros con vilain,  ce qui n'a pas été pour arranger les choses. Vous allez me rétorquer, c'est normal, c'est le point de départ de l'histoire : un connard de nazi est propulsé en enfer. D'accord. Mais, de ce fait, ses petits malheurs, sa recherche de l'amour perdu entre autres, et bien, personnellement, je m'en fous moque éperdument. Encore s'il était drole... Mais pas vraiment. Non pas que la BD ne se veuille pas humoristique, voire cynique par moments, mais disons que cela ne m'a pas fait taper le cul par terre  touché.

Et pourtant le dessin est sublissime: le lecteur est époustouflé à chaque page. Il faut être honnête à ce niveau-là :certaines d'entre elles mettent en place de véritables tableaux. Stupéfiant visuellement, Requiem Chevalier Vampire n'a pas su m'emporter dans son monde. Comme quoi, il ne faut pas miser que sur l'esthétique... Parce que niveau scénario, même si je ne suis pas amatrice du genre, on sent déjà quelques faiblesses. Dès le premier tome, le scénariste doit emporter son lecteur, le faire adhérer au monde qu'il met en place. Or on peine à savoir où il veut en venir : racheter son nazi de personnage par le salut de l'amour ?  Nous dépeindre une guerre de créatures infernales et autres vampires pas gentils ? Faire de son héros une sorte de Néo-HarryPotter-Frodon aka "un élu capable de sauver les êtres de ce monde terrible" ?

Dans tous les cas, l'originalité scénaristique n'est pas de mise... Ce qui vaut pour le dessin ne l'est pas - hélas - pour l'histoire. La lecture des tomes suivants se fera donc sans moi car c'est beau mais putain, qu'est-ce que c'est chiant...    

 

http://p3.storage.canalblog.com/39/00/377445/93061814.jpg

http://p0.storage.canalblog.com/09/19/377445/93061807.jpg

http://p6.storage.canalblog.com/62/35/377445/93061805.jpg


 

 

 

top-bd-des-blogueurs-v3.jpg   

 

09/20

La Logo-BD-Mango-Noir-copie-1.jpg c'est chez Mango. 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Declar 13/03/2014 14:26


Bonjour,


juste un petit mot pour vous signaler l'ouverture d'un tout nouveau site de fonds d'écran gratuits* et de bannières* pour la personnalisation de vos blogs et sites personnels.


Un large choix de modèles et de formats disponibles!


www.declarphotos.com


Cordialement.


*Voir conditions

Noukette 12/03/2014 18:42


Tu as détesté, je passe !

Syl. 12/03/2014 17:44


Dommage ! les dessins me plaisaient bien.

cristie 12/03/2014 17:11


Je passe sans regret !

Couette 12/03/2014 16:45


En lisant le début de ton pitch, je me suis dit " tiens, mon homme pourrait aimer" ... *mais en fait non, je chercherai autre chose à lui offrir!