Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les livres de Sara
  • : De la lecture, du second degré, et parfois de la littérature !
  • Contact

 

J'en suis...

 

 58420964 p-copie-1

 

 


 

25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 05:39

AUTDePinsPechesMignons.jpgLors de mon billet sur Zombillenium, j'ai été intriguée par un commentaire d'Arsenul qui parlait d'une BD du même auteur avec un godmichet un peu spécial... Du coup je me suis penchée Ahum...d'un peu plus près sur les oeuvres de l'auteur et j'ai découvert Péchés mignons mais toujours pas le fameux god: Arsenul, au rapport !...

 

Un peu d'histoire...

Arthur est un jeune étudiant qui n'a qu'une seule idée en tête : niquer séduire les femmes, de préférence rondes et vulgaires sexy au possible. Afin de parvenir à ses fins, il déploie des trésors d'invention et de trouvailles. Parfois cela fonctionne, parfois non. Chaque planche raconte donc sur le mode de l'humour une confrontation de ce séducteur avec cet obscur objet du désir : le vagin la femme.   

 

Un peu d'avis...

La BD érotique est à mon avis un genre bien tendu du string à réussir : ne pas être vulgaire tout en suscitant l'envie, être drôle tout en parlant de collier de perles. Call me poet. Le problème est que Péchés mignons ne parvient à faire ni l'un ni l'autre. Certes, je n'ai pas trouvé la BD vulgaire, ce qui est sans doute le seul bon point...D'un autre côté, les aventures sexuelles d'Arthur sont tellement banales qu'elles ne font pas envie non plus. Tout cela manque clairement de glory hole, dildo chair  piment: du sexe vite fait avec des inconnues, en passant par des relations (sic) avec des putes strip-teaseuses, du harcelement sexuel qui porte ses fruits aux diverses tromperies et mensonges du héros. D'accord. Pour moi, pas de quoi fouetter une chatte : il ne faut pas espérer trouver dans cette BD des idées pour émoustiller vos soirées d'hiver, qu'elles soient solitaires ou accompagnées. Autant faire appel à de vrais pros comme DSK ou Britney Spears. 

Arthur de Pins a donc des progrès à faire dans le genre tripotage de la nouille érotique. Car même si les passes actes manquent parfois de fantaisie, l'aspect festif et plumes dans le Q érotique est anéanti complètement par le dessin mignon -pour ne pas dire enfantin- des personnages. Là pourrait être l'aspect novateur -voire carrément pervers - de la BD: mettre en scène des personnages chauds du slips sexués sous la forme d'enfants avec des poils quand même. Personnellement, c'est le genre de trique truc qui me fait autant bander que de regarder des Chiffres et des lettres. Je suis donc restée de marbre devant les aventures sexuelles de ce jeune plouc d'étudiant aux allures de gamin de six ans. On se demande d'ailleurs comment ce personnage peut avoir autant de conquêtes tant il nous parait stupide insipide. A ce titre, De Pins s'impose en équivalent masculin de Bagieu & co: comme ces dernières à l'égard des femmes, il ne rend pas grâce à la gent masculine. Son héros semble en effet cumuler les pires défauts généralement attribués à ces messieurs : menteur, lâche, crétin, Arthur est le prototype du pauvre mec qui fait pitié.

Mais créer un personnage séducteur tout autant que séduisant et drôle est-il possible ? Evidemment, mais vous n'en trouverez pas dans Péchés mignonsSous couvert d'humour, c'est donc une caricature outrancière -et donc  pas drôle- qui domine. L'humour d'Arthur de Pins est aussi fin que les fesses de ses personnages féminins et c'est là où réside, selon moi, la réelle faiblesse de la BD dont l'humour potache frise parfois le degré zéro absolu. A mon avis, si vous avez plus de douze ans, vous risquez fortement de bailler devant ses flops gags qui n'en sont pas. Parfois, le lecteur peut tout de même, face à la nullité extrême de certains gags, avoir un sursaut et se dire :mais c'est quoi ce bordel ? Je pense notamment à l'épisode du portable coincé dans l'anus,  à l'érection qui permet à notre héros (sic) de gagner une course...Vous trouvez ça consternant ? Et encore, estimez-vous heureux de ne pas l'avoir lu. Personnellement, je n'ai pas souri une seule fois et pourtant je suis bon public : je me tape des barres régulièrement en écoutant François Hollande. Je veux bien croire que sexe et humour sont difficiles à marier Ahum..  mais il y a quand même des limites à ne pas atteindre sous peine de toucher le fond... à l'instar de cette BD.  

PechesMignons03.jpg

PechesMignons08.jpg

 

 

     La  Logo BD du mercredi de Mango 1 c'est chez Mango.         

     

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sfgvw 25/02/2016 04:21

more sex

sfgvw 25/02/2016 04:21

more sex

L'irrégulière 28/01/2012 14:21


Ah, tu n'as pas aimé ? Moi je suis fan !

Sara 31/01/2012 21:20



Ah oui ? Tiens ça m'étonne un peu. Perso, je n'ai pas ri mais l'humour, c'est tellement personnel.  



Kikine 26/01/2012 02:20


Bon, je passe mon tour surtout que le dessin ne me plair déjà pas, à la base, alors si en plus les blagues sont pourries ... non merci

Sara 26/01/2012 20:14



Alors si le dessin ne te plait pas, je te conseille effectivement de fuir kikine ! 



Yvan 25/01/2012 20:05


Héhé, cette couverture devait terminer sur ton blog... mais l'album ne terminera cependant pas dans ma bibliothèque

Sara 26/01/2012 20:14



Cette couverture va effectivement hyper bien avec mon blog mais pour le reste: quelle déception !