Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les livres de Sara
  • : De la lecture, du second degré, et parfois de la littérature !
  • Contact

 

J'en suis...

 

 58420964 p-copie-1

 

 


 

12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 22:00

my_way_01.jpgCurieuse de découvrir le manhua, je me suis intéressée à Ji-Di, jeune auteure chinoise. Et puis, qui pourrait résister à une telle couverture ?

 

Un peu d'histoire...

Dans un univers féérique, le bonhomme au chapeau- qui se situe entre le petit Prince et le chapelier fou -rencontre différents personnages qui sont tous à la recherche ou dans l'attente de quelque chose. Ainsi, au cours de ses voyages, il rencontre une jeune fille qui est déçue par la fleur qui lui est destinée, un couple de chats qui recherchent une tour de lumière où ils sont persuadés de trouver le bonheur, un magicien qui s'agite chaque soir pour mettre des étoiles dans le ciel, un aviateur qui ne pense qu'à voler dans les airs, une jeune fille qui regrette d'avoir rompu avec son petit-ami... 

 

Un peu d'avis...

Ceux qui ne connaissent pas cette série et qui me connaissent par contre très bien  penseront à la lecture de l'histoire que ça y est, j'ai basculé du côté obscur de la force ou décidé de me mettre aux drogues dures. Et bien pas encore du tout ! En fait, je me suis penchée sur ce manga car je trouvais la couverture vraiment très jolie. Et l'intérieur est à la hauteur de cette somptueuse couverture: les planches défilent dans des couleurs pastels ou acidulés absolument magnifiques. Les personnages, simples, contribuent aussi à créer une ambiance féerique, très "conte de fées". Mais sur le fond - plus encore que sur la forme- la magie n'opérera pas si vous avez plus de douze ans.

MyWay_13052007.jpgDans un souci d'objectivité, j'ai vérifié et My way ne s'adresse pas seulement aux adolescents... Pourtant j'ai eu un doute tant les histoires relatées sont d'une niaiserie incommensurable. Sous couvert d'atmosphère féérique, l'auteure vous assène de dialogues pseudo-philosophiques sur l'amour, le bonheur, la solitude. Mais n'est pas Saint-Exupéry qui veut et le résultat est tellement mièvre qu'à côté Elinor Jones, chroniqué la semaine dernière, passerait pour une BD subversive. Les dialogues frisent ainsi souvent le ridicule dans la mesure où ils prennent une dimension morale. 

En effet, à travers chacune de ces histoires, l'auteure veut nous faire passer un message : "Quand en votre for intérieur telle une prière silencieuse, vous murmurerez: "sois fort", vous vous sentirez à nouveau plein de courage"./ "Si tu as des sentiments pour lui, tu devrais le lui faire savoir. Ne perds pas ton bonheur à cause d'un caprice". D'accord. Pourtant les histoires ne se terminent pas -pour la plupart - de façon heureuse mais de telles morales leur ôtent toute profondeur.myway.jpg

Les histoires parlent pour la plupart uniquement d'un seul thème - (prendre la voix la plus abrutie possible) l'amour - traité de façon très simpliste. Là où le lecteur est désarçonné c'est que chacune des histoires dessinées est suivie d'une autre histoire -celle-ci uniquement écrite- ayant pour but d'illustrer de façon réaliste l'histoire dessinée. Or ces ajouts sont complètement inutiles, les histoires dessinées se suffisant à elles-mêmes. Par ce biais, l'auteure enlève toute la poésie que l'on pouvait trouver dans les histoires initiales en les plaçant dans une univers contemporain et trivial. Vous l'avez compris, je suis complètement passée à côté de cette BD où seules les belles planches m'auront séduites. Clairement insuffisant.     

La  Logo BD du mercredi de Mango 1 c'est chez Mango.

Je suis en challenge chez Mo'la fée : 22/24logo BD de Mo palseches 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

MyaRosa 28/07/2011 14:39



Je partage ton avis bien que mon avis soit plus positif que le tien. Je crois que j'ai tellement aimé les illustrations que ça m'a fait oublié ma grande déception quant à l'histoire.



Sara 02/08/2011 20:32



Oui les couleurs et illustrations restent assez jolis mais j'ai vraiment été déçue par l'histoire. 



Valérie 22/07/2011 16:24



Tout comme toi, j'ai été attirée par les superbes illustrations mais je ne l'ai même pas chroniqué car je l'ai lâchement abandonné!



Sara 24/07/2011 17:48



Je comprends que tu ne l'aies pas chroniqué : c'est une vraie déception pour moi aussi ! 



Monsieur Dany 17/07/2011 04:23



Effectivement la couverture est incroyable et les couleurs des pages aussi, les livres orientaux sont souvent en noir et blancs. JE le prend en note celui là. Je crois que tu détiens la meilleure
suggestion de ce mois-ci.



Sara 21/07/2011 23:17



Les planches sont sublimes : à regarder c'est juste un régal. Dommage selon moi que le fond ne suive pas.  



Noukette 15/07/2011 21:43



Je m'attendais à un truc complètement déjanté au vu de la couverture er de ton résumé..., finalement, on en est loin ! Bof...., pas pour moi ça !



Sara 21/07/2011 23:05



Non ce n'est pas déjanté juste très adolescent...



Manu 14/07/2011 18:49



De belles illustrations, mais tu as raison, ça ne suffit pas.



Sara 21/07/2011 23:07



Non et franchement c'est une grosse déception !