Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les livres de Sara
  • : De la lecture, du second degré, et parfois de la littérature !
  • Contact

 

J'en suis...

 

 58420964 p-copie-1

 

 


 

20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 22:00

Unknown-copie-6.jpegLa couverture rose bonbon de cette BD attire forcément le regard mais c'est son titre qui m'a définitivement convaincue de la lire. Mais l'enrobage est-il à la hauteur du contenu ? 

 

Un peu d'histoire...

Les Bombinettes est un petit village très retiré où les habitants - à la moyenne d'âge assez élevé-  adorent leur marché hedomadaire. C'est justement là que se rend Amandine, une jeune femme très jolie, pour la première fois. Elle vient en effet de lancer son entreprise spécialisée dans les sextoys et écume donc les marchés, toujours en recherche de futurs clients. Evidemment, son arrivée au marché des Bombinettes suscite l'incompréhension des habitants qui sont révoltés de voir étalés sur la place publique de tels objets.

A l'annonce de l'arrivée d'Amandine et de son "sekshop", le sang de Raymond Orloff, le maire du village, ne fait qu'un tour. Cet homme entre deux-âges est en effet très "vieille France", il tient à garder la moralité de son village intacte. Et surtout, il n'est pas question que cette histoire lui soit défavorable pour les prochaines élections. Il vient donc trouver la jeune fille pour lui signifier son mécontentement. Mais la jolie Amandine tente de le rassurer et pour cela, elle lui offre un de ses ravissants "sex-toy" en forme de canard qui intrigue beaucoup Raymond. 

Il faut dire que Raymond est peu un homme d'une autre époque, peu à l'aise avec les choses du sexe. La présence d'une femme lui manque d'ailleurs beaucoup, aussi bien pour le repassage que pour le sexe d'ailleurs ! Prenant ses fonctions de maire très à coeur, il a des opinions arrêtés sur un tas de sujet : les femmes, les Belges et les Anglais..Mas il semblerait que grâce à Amandine, sa mentalité soit en passe d'évoluer. Décidément charmé par la jeune femme, il est partagé entre son attirance pour elle et ses électeurs, tous plus mécontents les uns que les autres...  

 

Un peu d'avis..
Cette BD est ma première fois incursion dans l'univers de Turf et je dois dire que le charme ahum n'a pas vraiment opéré. Le dessin est assez classique, avec ses rondeurs aguicheuses et dans l'ensemble plutôt plaisant. Mais la vraie réussite de ce premier tome se situe au niveau de la ceinture des couleurs qui sont superbes, clinquantes et très féminines. Elles portent parfaitement cette BD légère et pleine de sexe bonne humeur.
Le sujet de départ est osé youhou ! et  a le mérite de susciter l'attention du lecteur obsédé, mais attention car le propos au final reste bien lisse : si le titre est provocant, la BD ne l'est pas du tout on m'aurait menti ? Je n'irai pas jusqu'à dire qu'elle est tout public, mais je pense qu'on peut la mettre entre la les mains de grands adolescents sans problèmes. Pas de propos - et encore moins d'images- osés dans cette BD: on ne parle pas de sexe han ! remboursée ! mais bel et bien de l'ouverture d'un sextoy  à la campagne. 

En effet, dans ce premier tome, Turf s'attache avant tout à décrire un choc de sexes ? cultures -si l'on peut dire  -entre deux êtres mondes -urbain et campagnard- mais aussi entre deux générations. Si le thème de la BD reste original, il devient au fur et à mesure des pages nettement moins sensuel intéressant. Car il est traité d'une façon tout à fait banal que j'ai vraiment regrettée: on voyage des Bombinettes jusqu'à chez Amélie sans vraiment rencontrer d'hommes originalité. Les affrontements entre le maire et les habitants /ou Amélie sont loin d'être musclés chaleur..., désopilants, ou même très bien menés. Les répliques sont dans l'ensemble assez plates et loin d'être à la hauteur du sujet annoncé. C'est relativement divertissant mais cela ne va pas plus loin selon moi et j'ai pu ressentir une certaine déception face à ce manque de sexe relief et ce sentiment d'inachevé: Turf avait une bonne idée de départ mais n'a pas été jusqu'au bout ce qui est toujours dommage, ne l'exploitant pas complètement. 

Cette BD reste assez bon enfant malgré tout, notamment grâce à une galérie de personnages sympathiques mais sans grand sexe relief. Le personnage d'Amandine est en tête des personnages  gentillets: elle tient ainsi un sexshop mais n'a pas non plus le comportement d'une star de porno en mal de sensations fortes c'est pas comme certaines... elle regarde ainsi froidement les DVDs qu'elle vend, uniquement par conscience professionnelle. Jolie, attirante et assez touchante, elle parait  bien inoffensive. Face à elle, Raymond Orloff paraît nettement moins terne...mais beaucoup plus caricatural. Avec sa stature d'homme établi, son physique bien de chez nous, ses idées arrêtées, il figure en bonne place dans le stéréotype du maire de petits villages français. Difficile d'adhérer à cette BD quand déjà le personnage principal ne parait pas convaincant. Tout cela sent le déjà portraituré, croqué, raconté...Pour autant je ne peux pas dire que j'ai passé un mauvais moment, mais j'avoue que je suis restée sur ma faim...Il fallait que je la fasse celle-là...

Vous pouvez lire l'avis de Jérome ici.

magasin_sexuel1.jpg

 

Magaszin_sexuel2-94833.jpg

La  Logo BD du mercredi de Mango 1 c'est chez Mango.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lou 26/09/2011 10:10



Ma foi cette BD a l'air amusante... :)



Sara 05/10/2011 15:40



Une BD sympathique, sans plus. Le choix du sujet reste assez savoureux... 



Mango 25/09/2011 09:20



Dommage maisle sujet méritait sans doute d'être traité de façon unpeu plus percutante et  plus drôle!


(C'est curieux, je croyais avoir déjà laissé un commentaire car j'ai lu ton billet mercredi!)



Sara 27/09/2011 21:41



Oui je m'attendais à quelque chose de beaucoup plus subversif. Dommage... 



Yaneck Chareyre 22/09/2011 18:18



Je sens que lire ta chronique aura été plus intéressant que lire l'album. Je passe donc mon tour, et te fais confiance. ^^



Sara 27/09/2011 21:40



Oui, d'autant que franchement, je ne crois pas du tout que cela te plaira. 



wens 21/09/2011 20:00



Ton commentaire n'invite pas à la lecture



Sara 27/09/2011 21:39



Non,effectivement: un peu décevante comme BD. 



Noukette 21/09/2011 16:06



Rhoooooo, dommage, le pitch était tout de même sacrément alléchant ! Je suis curieuse quand même, pas dit que je ne l'emprunte pas si elle me tombe sous la main celle là...



Sara 27/09/2011 21:38



Tu devrais la trouver facilement, je pense. L'idée de départ est vraiment sympa, c'est vrai. Après le reste est un peu décevant.