Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les livres de Sara
  • : De la lecture, du second degré, et parfois de la littérature !
  • Contact

 

J'en suis...

 

 58420964 p-copie-1

 

 


 

18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 06:15

http://static.planetebd.com/dynamicImages/album/cover/large/20/30/album-cover-large-20307.jpgVoici une BD prêtée par Noukette que j'avais laissé de côté un petit moment. Quand soudain, je me suis souvenue qu'elle m'attendait gentiment.

 

Un peu d'histoire...

C'est l'histoire de deux paumés qui décident de braquer un fourgon. A la tête de ce gang improvisé, on trouve Vincent, la petite trentaine, plutot largué. Après avoir trouvé la femme de sa vie, Rana, au Sénégal, Vincent a flippé et s'est tiré laissant là-bas femme... et enfant. Pas très courageux. Il lui a toutefois promis de revenir avec de l'argent. Une fois en France, les choses ne se déroulent pas comme il l'avait laissé entendre à Rana : il vit de petits boulots, passe de squat en squats. Il tombe peu à peu dans une dépression dont il espère sortir grâce à de l'argent. Mais comment en obtenir ? C'est là qu'intervient Bernard, un convoyeur de fonds que Vincent rencontre tous les matins au café. Pour braquer Bernard "sans haine ni violence", Vincent prend pour complice, Gaby Rocket, pilier de bar notoire complètement con : raciste, homophobe, il est le stéréotype du beauf aux santiags qui chante "allumez le feu" de son idole Johnny Hallyday comme personne. C'est là que les problèmes commencent...

 

Un peu d'avis...

Il ne vaut mieux pas se fier aux apparences car Ma révérence apparait comme une histoire sympathique au premier abord : deux gentils paumés qui veulent commettre un acte qui les dépasse totalement. Mais le coeur du scénario ne réside pas du tout dans cette histoire de braquage... bien au contraire ! Il s'agit pour Lupano - scénariste ô combien magistral - de faire découvrir la vie de deux marginaux, des laissés pour compte. Et pourtant il y a des belles choses chez ces deux branques, même Gaby se révèle être un personnage attachant à qui on aurait bien envie de payer une bière. J'ai littéralement craqué pour ces deux personnages au grand coeur que la vie a malmené. 

 La société n'est guère épargnée dans cette BD qui s'en prend plein la tronche. Entre les riches qui se croient tout permis, les politiques qui racontent des énormités, on comprend que ces deux-là, ces oubliés que l'on préfère ne pas voir, aient décidé de voler les banques, les commerces pour s'en sortir ! C'est donc un vrai message social, mais attention, pas de ceux qui sont manichéens et sans aucun relief. Ici les héros sont davantage des zéros aux vrais aspérités. Et parfois ça pique sévérement ! Le graphisme en soi est une vraie tuerie tant elle est vive et alerte : plus cinématographique, cela me parait difficile. Avec une mention spéciale au récit de l'enfance de Gaby... Un grand moment de BD.

Les avis de Noukette et Yvan.

 


http://images.telerama.fr/medias/2013/10/media_104107/bd-ma-reverence-de-wilfrid-lupano-et-rodguen,M130927.jpg

http://images.telerama.fr/medias/2013/10/media_104107/bd-ma-reverence-de-wilfrid-lupano-et-rodguen,M130931.jpg

http://aliasnoukette.fr/wp-content/uploads/2015/01/BD-de-la-semaine-saumon-e1420582997574.png

…aujourd’hui chez Noukette

 

 http://aliasnoukette.fr/wp-content/uploads/2013/08/topbd_20131.jpg

 

17/20

Partager cet article

Repost 0

commentaires

lasardine 18/03/2015 21:16


qu'est ce que j'avais aimé!! adoré même!!!

Au fil des plumes 18/03/2015 18:07


J'aime beaucoup ce que fais Lupano et je tenterai bien cette bd.

Noukette 18/03/2015 18:02


J'adore ce Lupano ! J'étais persuadée que tu aimerais cette BD, ravie de ne pas m'être trompée ! ;-)

Louise 18/03/2015 17:39


Je ne connais pas Lupano (et encore s'il n'y avait que lui!!!), mais vu ce que tu en dis et tous les commentaires je serais bête de ne pas le noter. En plus je l'ai vu à la bibliothèque.

sabine 18/03/2015 16:38


Lupano fait partie des auteurs que je veux découvrir, je note donc.