Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les livres de Sara
  • : De la lecture, du second degré, et parfois de la littérature !
  • Contact

 

J'en suis...

 

 58420964 p-copie-1

 

 


 

5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 09:29

http://nsm05.casimages.com/img/2011/06/02//1106020358211291288255885.jpgC'est parti pour cette série de comics découverte il y a peu. 

 

Un peu d'histoire...

Rendell Locke est le directeur d'un lycée banal où en apparence rien ne se passe. Rien ? Pas si sûr. Deux garçons débarquent un jour chez lui et le tuent, sans raison apparente. Après le drame, la veuve et ses trois enfants déménagent dans leur propriété baptisée "Keyhouse" à Lovecraft. L'atmosphère familiale est pesante, d'autant Nina, la mère, semble avoir retrouvé ses vieux démons dans la cave à vin. C'est donc seul que Bode, le petit dernier, arpente la maison et va faire une découverte insolite: une porte qui permet de séparer l'âme et le corps. Dès lors, Bode s'adonne avec beaucoup d'espieglerie à ce jeu bizarre mais néanmoins excitant : devenir un fantôme. Les choses se gâtent quand le gamin se retrouve à dialoguer avec son propre écho sortant d'un puits... Un puits qui auparavant avait beaucoup fasciné Sam, l'un des deux meurtrier de Rendell lorsqu'il l'avait vu en photographie dans son bureau. Bien vite, les recoupements se font et l'on découvre que Keyhouse est loin d'être une demeure comme les autres...    


Un peu d'avis...

Dans les faits, j'en suis au troisième tome de cette série et je suis encore septique. Joe Hill, en bon auteur fantastique, prend soin dans un premier temps de poser une ambiance hyper réaliste... Puis soudain, on commence à voir que quelque chose ne tourne pas rond : le meurtre, les criminels, et cette maison Keyhouse... C'est louche. Et effectivement, on commence à basculer dans un univers fantastique, qui prend un tour parfois très radical. En effet, certains éléments fantastiques sont franchement déroutants : l'allégorie de la peur et de la tristesse et surtout la clé de tête. J'avoue que la vue des crânes coupés et de leur intérieur est originale - c'est indéniable-  mais un peu trop "fantastique" pour moi. Cette histoire de clés ne me branchait pas vraiment au départ. On se rend rapidement compte qu'il y a des clés "magiques" pour tout, et n'importe quoi...  

Malgré ce bémol non négligeable, je me suis laissée happée par l'univers de ce comics. Le scénario est assez riche et franchement bien fichu. Plus la série avance, plus le puzzle se met en place - doucement mais sûrement - et l'on commence à comprendre. Comme souvent dans ce genre d'histoires, ce sont les enfants et les ados qui sont les héros. Les parents - ou adultes si vous préférez- ont clairement le mauvais role : ils meurent ou deviennent alcooliques, apathiques, voire débiles. La découverte de la peur, de tristesse, de l'horreur et de la mort va permettre aux enfants Locke de grandir : ce récit est donc avant tout un récit initiatique. Dans ce monde déserté par les adultes, les enfants doivent se débrouiller seuls et se retrouvent fréquemment confrontés à leurs pires cauchemars. J'ai comme dans l'idée que cela ne va pas aller en s'arrangeant.

 Ce qui parait évident après la lecture des deux premiers tomes, c'est que l'enfance - et à travers elle l'innocence - est magnifiée. Là encore, l'auteur ne s'encombre pas à ce niveau-là de beaucoup de subtilités:        

 

http://www.les-lectures-de-cachou.com/wp-content/uploads/2014/02/Locke-Key-03.jpg

      Le cerveau d'un enfant

http://myscreens.fr/wp-content/uploads/2013/03/locke-and-key-4.jpg

Le cerveau pas d'un enfant.

 

Pour moi, il manque donc clairement à cette série de la subtilité et de la finesse, notamment dans sa vision des personnages. Ils sont soit franchement gentils, soit atrocement ignobles ou très bêtes. Cette dimension binaire a la facheuse tendance à m'agacer et j'avoue que j'espère bien voir les personnages - notamment les enfants Locke- évoluer un peu.  En attendant, cette série a le mérite de remplir son rôle : elle suscite la curiosité. Pas de quoi se pâmer donc, juste de quoi se distraire. 

 

top-bd-des-blogueurs-v3.jpg   

 

14/20

La Logo-BD-Mango-Noir-copie-1.jpg c'est chez Mango. 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

lasardine 06/03/2014 07:25


je suis curieuse malgré tout!

Yvan 05/03/2014 19:49


J'adore cette saga qui se bonifie au fil des tomes...

Jérôme 05/03/2014 17:54


Je suis très fan. J'ai lu les 4 premiers, et je me laisse embarquer à chaque fois.

Noukette 05/03/2014 17:28


Dommage, l'idée de départ est bonne...

sabine 05/03/2014 16:33


pas trop mon truc ... je passe mon tour