Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les livres de Sara
  • : De la lecture, du second degré, et parfois de la littérature !
  • Contact

 

J'en suis...

 

 58420964 p-copie-1

 

 


 

2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 23:00

images-copie-14.jpgLors de mon précédent billet, souvenez-vous, je vous quittais alors que j'étais sur le point de rencontrer Zadiste...Le courant est bien passé et c'est la larme à l'oeil qu'il me confiait le tome 3 de La Confrérie de la dague noire qui relate son histoire... 

Cher Zadiste, 

Je suis arrivée au repaire de la Confrérie ce matin et j'ai bien trouvé votre mot sur la porte qui disait "Sara, allé vou fér foutr", ce qui montre que vous êtes sur la bonne voie de l'alphabétisation comment ça, je suis hypocrite ? Je pense que vous avez dû être vexé  à la suite de mon billet sur les "top croutes 2011" mais relisez-le -au pire, demandez à Bella de vous le faire pour vous- car je ne disais pas que du mal de la saga, loin de là. Cela dit, vous l'avez mal pris, et je le conçois, d'autant que l'humour n'est pas votre fort,hein ?

D'autant que j'ai trouvé ce tome relatant votre histoire avec Bella très au-dessus des autres: vous n'êtes pas comme les autres guerriers. Evidemment il y a des points communs avec Kholer et Rhage -comme eux, votre pénis est énorme- mais vous êtes surtout plus touchant car vous avez souffert bordel sa race de merde. Les passages relatant votre passé sont d'ailleurs assez réussis et rendent bien compte de ce que vous avez enduré en tant qu'esclave sexuel ce qui est mon rêve caché, comme chacun sait.

Votre histoire avec Bella n'est pas exempte d'éléments désormais éculés : cette façon de vous voiler la face, votre fausse indifférence, votre sens du sacrifice, tout cela cache la petite fille qui crie à l'intérieur des souffrances incommensurables. Evidemment, ces poncifs commencent à devenir vraiment chiants lassants, d'autant que bon nombre d'entre eux ont déjà été exploités dans les deux précédents tomes. Je dois dire que j'ai l'impression de lire à chaque fois le même livre tant les trames narratives sont identiques: deux êtres se rencontrent et baisent, puis un problème survient et leur relation est menacée, d'autant que l'un des deux n'ose avouer son amour, enfin, c'est la scène de la déclaration et des retrouvailles pleines de sperme et de cyprine.

Ce qui m'interpelle avec cette saga, c'est que l'aspect érotique passe au fur et à mesure des tomes au second plan  pour laisser davantage l'aspect romantique et gnangan à souhait prendre le dessus. Dans ce tome le lecteur, maintenu en haleine Ahum..., n'attend qu'une chose durant tout le roman : que vous osiez niquer Bella comme un vrai sadique ! déclarer votre flamme à Bella. En effet, contrairement à cette dernière, les lecteurs sont pourvus d'un cerveau et ont tout de suite compris que votre désintérêt pour elle cachait en réalité un amour brûlant. Ne vous fâchez pas, mais vous vous révélez un peu décevant à la fin du roman: je vous ai trouvé bien loin du méchant guerrier, brutal et sadique que vous êtes censé être. C'est limite si vous n'apparaissez pas comme une petite chose fragile bête et insignifiante.

Quoi qu'il en soit, je continuerai à lire cette saga car elle me permet de rire comme une débile de passer un agréable moment. Il faut reconnaitre que J.R.Ward s'est malgré tout donnée du mal pour poser un univers qui, malgré queques éléments hyper ridicules discutables, tient la route. Il y a aussi tout ces petits "plus" dont on est en droit de se demander s'ils sont imputables à l'auteur ou bien au traducteur. Exemples:

- les mauvaises références : " On dirait Oui-Oui au pays des fleurs"(p 89) : Oui-Oui, comme tous les êtres humains agés de plus d'un an le savent, vit au pays des "jouets" et non des "fleurs". WTF !

- les vantardises : "Un renflement déformait son pantalon. Sa chose était si dure qu'on aurait dit qu'une tente avait été dressée sous ses sous-vêtements"(p 121): J.R. Ward devrait faire attention à ne pas faire rêver les pucelles qui risquent de déchanter lors de leur première relation sexuelle...

-les formules débiles : "Son reflet était celui de la femme qui lui avait toujours rendu son regard"(p 252): Outre sa laideur infinie, cette phrase est insensée : le jour où quand vous vous regarderez dans le miroir, vous verrez un autre regard que le votre, c'est que vous serez en HP.

-les énormités: "En gros t'es en train de me dire que, dans une semaine, un paquet de vampires vont se retrouver ensemble au même endroit. Ils feront leurs petites simagrées et prieront la vierge scribe ?

-Absolument

-Ils les mangent, les pommes ?

-C'est ce que j'ai cru comprendre"(p 293) : Oui, vous avez bien lu, la cérémonie pour honorer la vierge scribe consiste pour les vampires à se réunir pour bouffer des pommes. Attention donc à ne pas confrondre cette cérémonie avec une boom organisée par un élève de primaire ou un rassemblement du PS. 

Et je ne mentionne pas le reste à savoir les gloussements et grognements qui figurent à toutes les pages, les absences de négation toujours d'actualité, les "h" ajoutés à tous les prénoms ce qui est ridicule au possible...

Sur ce Zadiste, je vous nique quitte, en espérant vous rencontrer bientôt, quand vous serez moins fâché. Mais j'ai comme dans l'idée que ce n'est pas avec cette lettre que les choses vont s'arranger entre nous...  

Votre dévouée esclave sexuelle si vous voulez Sara

PS: Et sinon, comment va Butch ?

 

Ce billet a été publié dans le cadre du "premier mardi c'est permis" initié par ma copine Stéphie

65408451 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sara
commenter cet article

commentaires

Laurie 12/01/2012 23:47


Avec un peu de retard par rapport à la publication du billet (je découvre le blog), je tenais à te dire un grand merci pour le fou rire qui m'a secoué à sa lecture. Entre oui-oui au pays des
fleurs et lé cérémonie ultra secrète et dangereuse qui consiste pour des vampires à dévorer des granny smith, j'avais les larmes aux yeux.


Comme une autre des commentatrices, je crois que je me contenterai de lire les billets et non la série.

Sara 26/01/2012 20:01



Mouah, ah ah !! Je crois que tu fais bien  



heclea 03/01/2012 21:58


Il me faut encore rencontrer Rhage avant de pouvoir découvrir Zadiste, heureusement ton billet est là pour me faire patienter (et rire BTW)

lasardine 03/01/2012 13:21


je préfère largement tes billets à propos de la saga que tenter la saga elle même!


tu les lis pour moi, merciiiiiiiiiii!!!

jerome 03/01/2012 12:10


A force de lire tes billets dithyrambiques sur cette saga, je vais finir par craquer.

Cess 03/01/2012 10:52


J'adore, as usual. 
Ceci dit, si oui-oui a envie d'aller voir ce qu'il se passe au pays des fleurs, tu devrais pas t'interposer.