Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les livres de Sara
  • : De la lecture, du second degré, et parfois de la littérature !
  • Contact

 

J'en suis...

 

 58420964 p-copie-1

 

 


 

28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 08:28

9782302015654_1_75_19.jpgJ'avais adoré le premier tome de cette BD l'année dernière et j'avais hâte de lire la suite... Voici donc l'avant-dernier tome de la série.  

 

Un peu d'histoire...

Eco a fui la maison familiale à la suite de la ruine de ses parents dont elle est responsable. Elle pense que sa mère lui a jeté un sort car elle ne  reconnait plus son corps. Depuis quelque temps, lorsqu'elle se baigne le matin dans la rivière, elle se sent observée. Elle ne saurait dire si cela lui plait ou non...

Un matin, elle décide d'aller à la rencontre du  voyeur pour faire sa connaissance. Il s'agit de la "bête sans visage" qui a été victime d'une malédiction lui aussi: défiguré à la suite d' un mauvais sort, il souhaite obtenir un baiser, seul moyen pour lui de redevenir celui qu'il était. Mais Eco refuse, à moins qu'il ne lui décroche la lune.

A la suite de cette rencontre, Eco décide d'aller rencontrer la Princesse des nuages afin de mettre un terme à sa propre malédiction: celui de son corps qui ne cesse de changer. C'est donc accompagnée de ses quatre poupées de chiffon qu'elle part pour un long voyage qui va lui réserver des bonnes surprises comme des mauvaises...

 

Un peu d'avis...

Bianco offre à ce conte moderne une dimension nouvelle en le rattachant aux contes traditionnels: les références dans cette suite  sont nombreuses et je vous laisse les découvrir... Le propos de Eco est pourtant résolument moderne: c'est avant tout une ode à la féminité. En effet, derrière la poésie de Bianco, Eco est une histoire qui parle avant tout de la femme: de ses transformations, que ce soit physiques ou psychologiques. Car dans ce tome, le corps d'Eco n'est pas le seul à changer, il y a aussi son état d'esprit qui se modifie beaucoup. Ses poupées de chiffon vont très vite s'en apercevoir. Ainsi, Eco découvre ce que les sentiments peuvent avoir de retors et de contradictoire. En un mot, la jeune fille devient adolescente. 

Pour mettre un terme à cette terrible évolution, elle fait preuve d'une incroyable détermination que rien ne semble pouvoir entraver. Son voyage au travers de la forêt est initiatique : elle va connaitre la peine, la douleur mais aussi la faim et devoir les surmonter, parfois en ayant recours à des solutions extrêmes. La leçon d'Eco est cruelle : devenir adulte nécessite des sacrifices. La réussite de ce tome réside dans cette histoire qui ne tombe pas dans la mièvrerie ou le moralisme, bien au contraire... Eco est une adolescente qui va découvrir l'appel de la chair mais aussi l'indépendance, la liberté. Et c'est donc là que s'arrête la référence aux contes traditionnels...

La suite de Eco est donc à la hauteur de mes espérances et même au-delà. La plume de Bianco, onirique, est toujours magnifiquement mise en images par Almanza. Le dessin offre un véritable enchantement à chaque page: la forêt, la mer mais aussi les personnages sont incroyablement mis en scène. C'est un  bonheur pour les yeux que de découvrir la suite des aventures d'Eco.Il ne me reste plus qu'à patienter jusqu'au troisième tome qui devrait raconter la dernière étape des aventures d'Eco, celui de l'âge adulte et de la vieillesse... 

 

Une video pour faire découvrir ce nouveau tome :

      L
a  Logo BD du mercredi de Mango 1 c'est chez Mango.  


Partager cet article

Repost 0
Published by Sara
commenter cet article

commentaires

Lelf 23/01/2012 16:21


D'après ce que je sais, les contes originaux étaient absolument ignobles, la morale que l'on connaît a été ajoutée plus tard, pour les reprendre de façon "utile". Finalement Eco est sans doute
bien un conte classique ^^
J'ai encore beaucoup aimé ce volume, mais je reste légèrement frustrée, je pense que c'est dû à son statut de milieu de trilogie. Vivement la fin ! 

Sara 26/01/2012 20:08



Ah mais tu m'en apprends beaucoup Lelf, merci ! Et je suis d'accord avec toi : vivement la fin !   



Marie 07/01/2012 15:44


J'avais adoré le tome 1 et je suis ravie que le tome 2 soit à la hauteur !


j'aime beaucoup l'ambiance onirique et un peu inquiétante créée par Bianco/Almanza.


C'est toujours un plaisir de te lire ;-)

Sara 14/01/2012 21:40



Merci Marie  Ce tome ne te décevra pas : il est superbe !



lancellau 30/12/2011 20:16


Je pense me pencher sur cette BD dont le graphisme me plait vraiment et puis tu es souvent de bon conseil, alors s'il s'agit d'une suite réussie...je dis "oui"!!

Sara 31/12/2011 10:45



C'est une très belle BD (plus un album en fait...)mais à mon avis, tu vas aimer.  



Violette 30/12/2011 15:05


j'avais adoré le tome 1, il faut que je découvre celui-là aussi !

Sara 31/12/2011 10:44



Bonne lecture ! Si tu as aimé le 1, tu aimeras celui-là. 



Virginie Normand 30/12/2011 09:46


Merci pour la découverte, je m'empresse de noter cette bd dans mes prochains achats.

Sara 31/12/2011 10:43



C'est une très belle découvert !! J'espère que tu vas aimer.