Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les livres de Sara
  • : De la lecture, du second degré, et parfois de la littérature !
  • Contact

 

J'en suis...

 

 58420964 p-copie-1

 

 


 

14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 07:41

J'ai commencé les vacances par quelques séances de cinéma dont Bel-ami, adapté de Maupassant, sorti il y a quelques semaine et Jane Eyre, adapté  de Charlotte Bronté, vu en avant-première avec et grâce à ma bitch copine, Stéphie. Comparons un peu les deux films...

 

1) Le combat des pitchs 

* Bel-ami alias gros pervers narcissique doublé d'un connard égoiste

Paris, XIXe siècle. Bel-ami, alias Georges Duroy, est un sous-officier qui mène une vie difficile de petit employé des chemins de fer. Il a bien du mal à vivre décemment.. Un soir, il rencontre au bordel Charles Forestier, un ancien camarade de régiment, qui travaille à la Vie française. Forestier encourage Duroy à tenter sa chance dans le milieu de la presse en rédigeant un article sur la guerre. Avec l'aide de la femme de Forestier, Madeleine, Duroy parvient à rédiger un bon article et obtient une place dans le journal. Commence pour lui une nouvelle vie fastueuse où il va évoluer de salons en salons, de femmes en femmes, de MST en  MST... Ah non pardon, ça  c'est Maupassant ...

 

* Jane Eyre alias grosse godiche doublée d'une asexuée avec un big balai dans le derrière  

Campagne paumée anglaise, XIXe siècle. Jane Eyre est une orpheline qui vit avec sa tante, Mrs Reed, et ses cousins - notamment l'aîné John- qui la martyrisent. Après avoir flanqué une rouste à son cousin, Jane est remise à l'internat de Lowood, un endroit où seuls les plus tenaces survivent...Après une enfance particulièrement difficile, Jane devient professeur à Lowood puis deux ans plus tard, elle décroche une place de gouvernante  à Thornfield...

Verdict : les deux films évoquent un même thème, l'ascension sociale de deux pauvres hères. La différence réside dans le caractère des personnages :

- Duroy est un cerveau vide qui réussit grâce à ses qualités d'amant bête et discipliné. *so kiffant*  

-Jane réussit involontairement grâce à son dévouement, sa générosité et son honnêteté. *so boring*

 

2) Le combat des reconstitutions du XIXe siècle

* Bel-ami

Ou comment les stylistes  pensent que le XIXe siècle était une époque où tout le monde ou seulement les français ? était affreusement dégueulasse. Pattinson se traine une couche de graisse dans les cheveux tout le long du film et c'est assez abominable. J'ai fini par être obsédée par une seule idée : lui faire un shampoing, là, tout de suite, maintenant ! 

Les actrices portent des robes assez extraordinaires mais allez savoir pourquoi, tout le monde a l'air terriblement laid dans ce film. Problème de maquillage ou d'éclairage ou d'acteurs à têtes de veau ?,  en tout cas, c'est un fait : Bel-ami est un défilé de mochetés en tout genre.  

Pour les lieux, Paris est montré assez rapidement car tout se joue principalement en intérieur afin -on l'aura vite compris-d'éviter de se prendre la teuté compliquer la tache avec les figurants, les calèches et autres détails d'époque. Pour un film où Paris est censé avoir un rôle essentiel principal ?, c'est un peu dommage.

* Jane-Eyre

Ou comment les styles pensent que le XIXe siècle n'est pas une époque où tout le monde était affreusement dégueulasse. Fassbender n'a pas le cheveu gras, et porte même des tenues propres, un peu négligées toutefois dans leur mise, Rochester oblige. Jane Eyre est telle qu'on l'imagine avec des robes sobres et des coiffures assez simples bien que complètement irréalisables pour la femme du XXI e siècle que je suis.  

Pour les lieux, certes, c'est un peu plus facile que pour Bel-ami, dans la mesure où tout se passe dans la campagne anglaise qui est ici magnifiée ici par une photographie d'une beauté à couper le souffle. Grâce à l'éclairage ou au maquillage ou aux acteurs sublimissimes ?, tout le monde est beau...même St John, c'est dire...

Verdict : Les deux films évoquent la même époque, la différence résidant principalement au soin apporté à la reconstitution et  à la qualité de la photographie.

- Dans Jane Eyre, la photographie est lumineuse, les décors soignés dans les moindres détails, les acteurs beaux...*so lovely*

- Dans Bel-ami, la reconstitution est baclée, les décors réduits à leur stricte minimum et les acteurs ont l'air d'avoir passé la nuit dans une poubelle. *so disgusting*

 

3) Le combat des acteurs masculins:

* Pattinson qui joue Bel-ami 

Robert Pattinson, pourvu de traits grossiers et de kilos en trop, est loin de son rôle de minet dans Twilight. Pour autant, il ne colle pas au rôle de Bel-ami car sans doute pas assez beau justement. Une fois dépassé le dégout de ses cheveux, on peut lui trouver un petit quelque chose. Personnelement, je lui trouve une laideur redoutable, fascinante, limite  hypnotique. Le réalisateur, ayant parfaitement que les pisseuses filles dans mon genre l'adore, a bien fait bosser son poulain : Bob se ballade à moitité à poil tout le long du film avec, en prime, un magnifique plan sur ses fesses et donc sa raie, pas comme dans Twilight où elle avait été gommée .  Niveau jeu d'acteurs, de quoi je parls là ?, Bob ne fait aucune nuance, surjouant toutes les émotions avec la subtilité et la finesse d'un éléphant de Birmanie.  

 

* Fassbender qui joue Rochester

Michael Fassbender dont on connait déjà tous les détails de son anatomie depuis Shame donc on s'en fout de le voir à poil là...enfin...bon...ahum... se fait viril, puissant et en même temps fragile. Il incarne donc Rochester à merveille car, contrairement à Pattinson, il a bien compris son rôle. Pourvu de plus de deux expressions du visage, il joue parfaitement le dépit, la tristesse, la colère si un jour vous voulez vous taper une barre, regardez comment Pattinson joue la colère dans la scène du cafard dans Bel-ami.  Bref, c'est un acteur, lui.

 Verdict : Fassbender vainqueur par KO.  

 

Résultat final :

Jane Eyre est d'une qualité nettement supérieure à Bel-ami sur de nombreux points. Le casting est excellent et les acteurs portent magnifiquement leur rôle. A ce titre, les scènes de confrontation entre les deux personnages principaux sont vraiment très réussies. Même si l'histoire est relativement connue, le spectateur se laisse porter par le film tant les acteurs, les décors, bref, tout quoi... sont beaux.  Seul le rythme -notamment sur la dernière partie se déroulant chez St-John- connait une petite baisse qui peut agacer le spectateur. Mais le reste est tellement réussi que mieux vaut ne pas y faire trop attention. Attention sur le fond, je dis ça pour les deux pequenauds qui ne connaitraient pas l'histoire, cela reste très gentil, frisant parfois la tendance "monde-merveilleux-de-Mon-petit-poney". Toutefois une petite touche d'amour n'a jamais fait de mal à personne... Toute blague salace est ici parfaitement opportune.

Le film sort le 25 juillet    

   

Bel-ami, sans être une croute raté, se contente de faire le job, point barre : il adapte fidèlement le roman de Maupassant. Pourvu d'un casting peu reluisant -pour ne pas dire nulle-, le film ne connait, contrairement à Jane Eyre, aucun problème de rythme. Reconnaissons lui cela...Pour le reste, il est difficile de voir Christina Ricci croire seule au film qu'elle porte comme elle peut. Les autres acteurs -Pattinson et Thurman en tête- se contentent, eux, de tout  surjouer,  comme des imbéciles heureux s'ils ne comprenaient rien à ce qu'ils devaient faire. Si le film parait étonnamment moderne sur le fond, nous ne le devons qu'à Maupassant. Toutefois une petite dose de cynisme ne fait jamais de mal...   

      Le film est encore à l'affiche.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sara
commenter cet article

commentaires

sandy 24/07/2012 16:31


comme je ne peux pas piffrer pattinson, c'est avec grand plaisir que j'irais faire ma midinette devant Jane Eyre !!

Sara 30/07/2012 15:07



Rha, tu vas aimer, je pense !



Noukette 19/07/2012 00:37


Tu es odieuse... j'adore ! Et moi aussi je vote pour Jane Eyre que j'aurais adoré voir avec vous les filles ! ;-)

Sara 23/07/2012 11:31



Han, tu m'étonnes !!  Jane Eyre, c'est très très beau...



Moka 17/07/2012 10:16


J'ai adoré lire Bel ami... Je ne sais pas si cela vaut vraiment la peine que j'aille le voir au ciné à vrai dire.

Sara 23/07/2012 11:25



Je ne crois pas, Moka. Tu perdrais ton temps et 10 euros dans la foulée...



Nataka 16/07/2012 19:38


Doit-on en conclure (entre autres choses) que tu n'aimes pas Jamie Bell ?

Sara 23/07/2012 11:30



Absolument. Dès que je le vois dans un film, j'ai envie de lui mettre des post-it sur la tête. 



Cess 16/07/2012 10:53


Je n'ai pas envie de voir Bel Ami tellement je ne supporte pas Robert P.
Jane Eyre me tente bien plus !!!

Sara 23/07/2012 11:28



Jane est très réussi ! Je crois que tu devrais aimer. Et puis Michael quoi...