Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les livres de Sara
  • : De la lecture, du second degré, et parfois de la littérature !
  • Contact

 

J'en suis...

 

 58420964 p-copie-1

 

 


 

23 janvier 2017 1 23 /01 /janvier /2017 06:18

Avouez que cette semaine, la bitch a été difficile à sélectionner... Parfois c'est calme, et parfois les bitches se passent le mot pour nous livrer le meilleur d'elles-mêmes.

 

 

 

1)  Valls

Cette semaine, vous n'avez pas pu y échapper, Valls s'est pris une bonne claque dans sa gueule gifle. Si vous voulez vous donner du baume au coeur revoir la scène, la vidéo est ici : 

L'ancien premier ministre est resté digne enfin autant que l'on peut dans ce genre de situation mais il faut tout de même avouer que cette humiliation publique n'est pas la bienvenue en ces temps de campagne. Quant au gifleur, il ne faut pas se réjouir trop vite car même s'il n'a pas le potentiel nuisible de Valls - du moins est-il tout de même un peu taré défenseur de la Bretagne autonome et accessoirement partisan de Dieudonné. Un mec bien quoi. 

 

 Moralité 

 

2) Le technicien d'Orange

Cette semaine, la blogueuse Buffy Mars a reçu un texto de drague d'un technicien d'Orange suite à un dépannage. Or, il s'avère que la jeune femme n'a pas supporté que le mec utilise son numéro de portable pour lui envoyer un texto personnel. Ni une ni deux, elle a donc décidé de riposter et d'en parler à Orange.  

 

Et là c'est le drame. Nous avons en effet assisté sur Twitter à un combat en bonne et due forme entre les "pro-technicien" et les "pro-Buffy". Les premiers s'étonnent de la réaction vive de la jeune femme, voire trouvent que c'est normal que le mec utilise un moyen à sa portée pour tenter sa chance, tandis que les autres soutiennent cette jeune femme dont le numéro de téléphone a été utilisé à mauvais escient. La jeune femme a dû se justifier dans la presse en expliquant s'être sentie mal à l'aise. 

 

Evidemment, d'une manière générale, on peut dire que la jeune femme s'est faite incendier : entre ceux qui pensent qu'elles devraient être contentes qu'on s'intéresse à elles vu son physique, ceux qui considèrent que les féministes, c'est le mal du siècle et les autres qui pensent que c'est déjà génial qu'elle ait eu un rendez-vous avec un technicien, alors franchement de quoi elle se plaint !? Bref, on a eu un peu tout et n'importe quoi comme réactions, le plus souvent par des mâles décérébrés... 

 

Que la réaction de Buffy Mars ait pu paraitre comme exagérée, je le conçois aisément ; d'autant que le texto est gentillet, bien tourné et pas lourdingue. Mais soyons clair, je n'aimerais vraiment pas qu'un technicien - qui sait où j'habite et est venu chez moi - m'envoie ce genre de texto. Les femmes ne peuvent-elles pas être un peu tranquilles, même chez elles ? Doit-on toujours être considérée comme un steak que les mecs peuvent se mettre sous la dent ? D'autant que la manoeuvre du mec est clairement illégale, il n'a de toute évidence jamais entendu parler de la CNIL.

 

Mais là où Buffy Mars a manqué de classe, c'est lorsqu'elle a décidé de rendre publique cette affaire en mettant le texto du technicien sur Twitter... soi-disant pour faire connaitre le harcèlement à domicile. Admettons. En lui envoyant un message, le mec a profité de son petit avantage, mais la blogueuse, qui a tout de même pas mal de followers, en rendant public ce tweet, fait un peu la même chose. Un partout, la bitch au centre quoi.

Moralité

 

 

Bye bye bitches ! 

 

Repost 0
Published by Sara
commenter cet article
16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 05:43

On se retrouve pour la bitch de la semaine, cette fois-ci dans la joie et la bonne humeur. Cette semaine, on mesure à quel point notre pays est envahie de petites bitches qui méritent une petite claque dans la gueule mise au point. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1) La bitch qui ne doute de rien: Le Figaro

Depuis toujours longtemps, je n'attends rien du Figaro : ce journal ne m'intéresse pas. Mais cette semaine, mon attention a été retenue par des photos postées par des inconnus amis FB: 

photo issue du site des Inrocks

Non, vous ne rêvez pas, Le Figaro, à qui les aides de l'Etat ne suffisent de toute évidence pas, a "loué" un bel encart à une association anti-IVG. De toute évidence, Le Figaro n'est pas au courant que l'IVG est légal et que face à toute chose légale qui peut déplaire, il n'y a qu'une seule démarche à adopter : fermer sa gueule keep calm and carry on. Retrouver cela dans un journal à forte parution est putain de sa race inquiétant sa mère. Cela montre à quel point les droits accordés aux femme sont en danger.

Evidemment on s'interroge, même si ce petit encart amenant à une manif est dans l'air du temps. Après tout, Fillon ne rêve-t-il pas d'un retour à la femme au foyer ? Cela permettrait bien évidemment LOL de renverser la courbe du chômage et surtout de remettre à leur place ces connasses décérébrées qui veulent être indépendantes et s'assumer. Un bon coup de bite et un bon coup  dans la gueule, voilà ce qui leur faut à ces morues !

Ma réponse : 

 

2) La bitch qui a besoin d'aides financières : Taylor Swift

Vous ne connaissez pas Taylor Swift ? C'est plutôt rassurant pour votre famille, croyez-moi. La chanteuse country a eu cette semaine la bonne idée d'inscrire sa maison pour qu'elle soit reconnue patrimoine culturel à Hollywood. Pour quelqu'un qui incarne le vide abyssal, avouez que c'est limite cocasse. Le but de la manoeuvre ? Avoir des aides de l'Etat et notamment une belle déduction fiscale. 

C'est vrai qu'elle est à la tête d'un patrimoine de 70 millions de dollars... Cette information a seulement pour but que vous compreniez l'étendu de sa misère financière. Si vous voulez aider Taylor, sachez qu'elle accepte tout : chèque, espèces, et virements bancaires.

Ma réponse : 

 

3) La bitch qui a loosé : Marine Le Pen

Cette semaine, Marine Le Pen était à la Trump Tower pour rencontrer... seulement une personne proche de l'entourage de Trump. Le nouveau trémolos dans la voix et larmes de sang Président  n'a pas daigné rencontrer Marine. Sans doute ses affaires scandaleuses à base de "golden shower" et d'intervention poutinesque dans son élection lui prennent un peu trop de temps... De toute évidence, Marine Le Pen a pu seulement profiter du décor ultra ringard de la tour et d'un délicieux café au goût chimique.  

Ma réponse : 

 

Bye bye bitches !

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Sara
commenter cet article
9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 06:12

C'est parti pour la bitch de la semaine  ! L'année 2017 s'annonce avec ce retour de la bitch de la semaine. Est-ce temporaire ? Durable ? On ne sait pas. En attendant, avouez que je vous ai manqué ? 

Comment ça, non ? 

La bitch politique française : Manuel Valls

Manuel Valls, jamais à court d'idées, a décidé comme tout bon politique qui se respecte de raconter n'importe quoi. Prépare-t-il sa prochaine candidature ? Sûrement. Il a donc expliqué attentionçafaitmalaucerveau qu'on l'avait obligé à employer le 49.3 à l'insu de son plein gré. Cette petite mise au point fera plaisir à Hollande.  

Ce qu'on aime chez Valls  ? Il ne doute de rien, ce qui laisse à prévoir des moments d'anthologie.

Ce qu'on n'aime pas chez lui ?  Il croit encore qu'il est de gauche. Faudrait peut-être l'informer que ce n'est pas le cas. 

Moralité : 

 

La bitch politique internationale : Poutine

On vient d'avoir la certitude que Poutine a joué un rôle indéniable dans l'élection de Trump. On a alors pris enfin conscience que son but suprême est bel et bien de diriger le monde afin que la face obscure de la Force gagne la Terre entière et annihile tout amour et espoir. Ah non mince, ça, c'est Dark Vador.

Ce qu'on aime chez lui ? Rien. Ce mec est juste ultra flippant. 

Ce qu'on n'aime pas chez lui ? Tout. Voir raison citée précédemment.

 

Moralité

La bitch  inconnue mais qui ne va pas le rester : Fadi Fawaz 

Fadi Fawaz, dernier amour en date de Georges Michael, n'en finit pas de raconter des conneries versions différentes sur la dernière nuit du chanteur. Après avoir raconté avoir passé cette nuit auprès de Michael, il a expliqué avoir en fait dormi dans sa voiture, puis a finalement tweeté que le chanteur s'était suicidé. Bref, on comprend rien car ses versions changent à peu près autant de fois que Taylor Swift change de mecs. Depuis il a fermé son compte twitter mais est largement suivi... par la police désormais.

Ce qu'on aime chez lui  ? Ses versions farfelues de la mort de son amant... que de toute évidence il a tué froidement pour se venger de sa vie ratée d'ex-toxicomane accro à l'antigel et abandonné à la naissance par sa mère unijambiste. Comment ça j'extrapole ?

Ce qu'on n'aime pas chez lui ? On s'en fout, on le connait pas. Et dans deux ans, une fois que la justice américaine l'aura condamné à mort, tout le monde l'oubliera définitivement. 

Moralité

 

J'en profite évidemment pour vous souhaiter une très belle année 2017, pleine d'amour, de tendresse, de relations sexuelles, de drogues hallucinogènes, de paillettes dorées et de licornes qui servent à rien, mais c'est pas grave, c'est joli quand même.   

 

 

 

 

Repost 0
Published by Sara
commenter cet article
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 05:20

C'est parti pour une nouvelle bitch de la semaine... Comme toujours, vous avez le choix, comme toujours c'est gratiné.

 

1) La réforme de l'orthographe

De manière assez inattendue, cette réforme datant de 1990 a monopolisé tous les réseaux sociaux et autres conversations dignes du café du commerce en fin de semaine. Motif ? Le gouvernement l'a ressorti du placard histoire de se faire détester encore plus qui ne l'est déjà. Un vrai défi dignement remporté, je dois dire. M'est d'avis que Hollande a un petit côté Anastasia Steele ou je ne m'y connais pas.

Le truc qui rassure: comme toutes les réformes, elle ne sera pas appliquée.

Le truc qui fait flipper : on aurait aimé que les gens se monolopolisent autant pour la réforme du collège, bien plus démagogique, injuste et dangereuse que celle de l'orthographe.

Et là je me dis :

 

2) Le nouveau filon des maisons d'édition : les youtubeurs

Si la plume te titille, l'encre te fait baver, et le papier te donne des orgasmes, sache que le meilleur moyen de voir ton oeuvre se retrouver entre le dernier livre mensonger de Sarkozy et les discours à la con de Valls, tu n'as qu'un seul moyen très sûr : devenir youtubeur. Cette semaine, Elsa de la chaine Elsamakeup a annoncé qu'elle sortait son livre qui a l'air trop top moumoute, moi je vous le dis comme Marie Lopez, Cyprien, et autres Natoo avant elle.

Le truc qui rassure : le livre d'Elsa a un concept nullissime : elle va raconter sa vie  dans une première partie et  donner des conseils de maquillage dans la seconde. Et comme de toute évidence, elle cherche des pages à remplir, elle veut faire des rencontres avec des fans. C'est nul, on vous l'a dit.

Le truc qui fait flipper : Elsa a annoncé qu'elle croulait littéralement sous les demandes d'éditeurs depuis des mois.  

Et là, je me dis  : 

3) Sarkozy et les migrants

L'ancien chef de l'Etat vient d'annoncer dans une émission de télévision que 10 millions de syriens étaient en marche vers l'Europe. Rien que la formule est sublime : "en marche vers l'Europe"... On a l'impression qu'ils viennent telle une population dangereuse.

Le truc qui rassure  : ses chiffres sont absolument faux car la Syrie est composée de 20 millions de personnes, or jamais un état en guerre n'a vu sa population diminuer de moitié en migrant. De plus, la France s'est engagée à accueillir 24 000 personnes, point barre.

Le truc qui fait flipper : Sarkozy flirte comme toujours avec les propos du FN. Entre François Hollande, Macron, Valls et lui, Marine Le Pen a de sérieux concurrents. 

Le truc à ne pas oublier : Sarkozy a dû oublier ses leçons d'Histoire : lors de guerre, les populations migrent, c'est le truc le plus  normal qui soit. Est-ce que vous accepteriez de vous faire tuer tranquillement ou allez-vous essayer de sauver vos vies, ainsi que celle des membres de votre famille ? Vous avez quatre heures. Aucun document n'est autorisé.

 Et là je me dis :

4) Le général Piquemal  qui porte bien son nom 

Nationaliste jusqu'au bout du gland, le général Piquemal s'est donc vu arrêter après avoir manifesté contre les migrants. Clairement islamophobe, la manifestation mélangeait un peu tout : terroristes, migrants et autres joyeusetés. Entre autres, leurs slogans ne respiraient que joie, amour et tolérance : «on est chez nous!», «Etat dictateur», «migrants dehors» ou «journalistes collabos». Le Parisien mentionne que quelques saluts nazis ont également été vus ici  et là. 

Le truc qui rassure : Il a été interpelé avec quatre autres individus armés, et sera jugé aujourd'hui, la manifestation ayant été interdite au préalable.  

Le truc qui fait flipper:  Il n'était pas seul à la manifestation. Le front national a par ailleurs manifesté son soutien inconditionnel au général.

 

Et là je me dis :

 

 

Sur ce, je vous laisse les bitches et n'oubliez pas :

Repost 0
Published by Sara
commenter cet article
24 janvier 2016 7 24 /01 /janvier /2016 08:43

C'est parti pour la bitch de la semaine et comme d'habitude, il y a des bons mots, des petits rigolos, des vénales, et plein de gros débiles. Enjoy little bitches !

 

1) Johnny Hallyday

Sa prestation - magnifique j'en suis sûre - lors de la cérémonie des attentats a coûté à la mairie de Paris pas moins de 30 000 euros et il parait que le crime ne paie pas... franchement ma première réaction c'est :

Et ensuite :

Je suppose que la mairie de Paris a tellement de fric qu'ils se sont dit : "tiens  et si on payait une somme astronomique à un vieux moisi pour venir une chanson pourrie en hommage aux victimes d'attentats". De son côté, Johnny a bien sûr empoché le magot en loussdé au lieu de :

- au mieux :  le refuser carrément.

- au pire : le reverser par exemple, à une association.

Quand on sait que Cabu ne pouvait pas le souffrir, ça en deviendrait presque de l'ironie tragique... Je ne parle même pas des victimes du Bataclan qui, en bons fans de  The Eagles of death metal, devaient sûrement conchier Johnny.

 

Conclusion :

 

 2) Emmanuel Macron

Depuis qu'il a la barbe, Macron ce grand homme de gauche a gagné confiance en lui faudra qu'on reparle un jour du pouvoir de la barbe, et a décidé de sortir un énorme punchline à BFM TV sérieusement, BFM TV ? TF1 n'était pas disponible ? : "la vie d'un entrepreneur est bien plus dure que celle d'un salarié".

Plusieurs remarques s'imposent :

 La première :

Parce que qu'un entrepreneur ait des responsabilités, des charges à payer, engage ses biens propres, on est d'accord mais curieusement,  je connais beaucoup de patrons et bien aucun ne voudrait redevenir salariés alors que je connais beaucoup de salariés qui voudraient devenir patrons. Dès lors que peut-on en conclure ? Vous avez quatre heures, calculatrices et dictionnaires sont interdits.

Très honnêtement, Macron vit en dehors du monde réel. Car que dire :  

-  du stress du salarié dont l'entreprise va mal et qui craint de perdre son poste ? Des gens qui risquent de se retrouver au chômage à 45 ans avec un crédit immobilier et un crédit bagnole, et peu de chance de retrouver un emploi ?

-  de celui dont le manager lui met la pression chaque jour un peu plus ? Faut vraiment qu'on reparle des vagues de suicides de salariés  chez Orange et PSA ? 

- du stress des fonctionnaires aussi dont les réformes, les changements perpétuels de service, l'accroissement du travail en raison de postes non remplacés ont les mêmes conséquences citées précédemment ?

- des ouvriers contraints d'occuper leur usine pour tenter de sauver leur emploi ? De salariés qui vont arracher la chemise de leur DRH, ce qui n'est pas un acte lâche - contrairement à ce que l'on a pu lire-, mais de désespoir ?

- de cette violence sourde qui s'insinue dans le monde du travail tous les jours un peu plus. Je propose à Emmanuel Macron d'aller lire certaines études faites sur le sujet qui sont édifiantes.  

 

La deuxième

Je crois que cette punchline de Macron a sans doute achevé d'éclairer ceux qui doutaient déjà d'avoir un parti de gauche à la tête du gouvernement. Désormais, les militants socialistes peuvent dire définitivement adieu à la gauche que Macron a décidé d'enterrer : 

PS : Si j'étais le Zola du XXIe siècle, je suppose que j'écrirai un magnifique texte sur l'enterrement de la gauche. Ca péterait des flammes.

La troisième :

Quant aux chargés de communication de Macron, on m'indique dans l'oreillette qu'ils se sont tous exilés au Panama après avoir mis une pichenette dans la tête d'Emmanuel Macron. Information à vérifier, bien sûr...

 

3) Manuel Valls

Cette semaine, c'est la fête des Manus Manuel Valls qui a fait aussi parler de lui. Il a brillamment été acclamé par le MEDEF au forum de DAVOS.  Motif : il a réexpliqué qu'il fallait modifier les règles du travail en France, beaucoup trop rigides afin que les entrepreneurs ces nouveaux héros puissent engager des salariés.

Dans les faits, voilà ce que ça veut dire pour ceux qui actuellement cherchent du boulot, sont en CDD ou bossent en Interim : 

 

4) Le port de couvre-chef 

En France, on n'a pas de pétrole mais on a des idées toujours plus cons. C'est pourquoi    après l'agression d'un enseignant juif par un taré qui se revendiquait de DAESH, les autorités juives se sont déchirées :

- d'un côté, le président du Consistoire dit qu'il faut arrêter de porter la kippa parce que c'est dangereux.

- de l'autre, le CRIF et le grand rabbin de France dit que, au contraire, il faut la porter plus que jamais, notamment lors d'un match de foot à Marseille où tout le monde est appelé à porter un couvre-chef.  

Résultat:  tout le monde choisit cette dernière solution et les supporters de se montrer avec de beaux couvre-chefs.

Ma réaction :

Outre la nullité de ce soutien et de son lieu...un match de foot, sérieusement ?, je  vois une certaine confusion des genres/des idées/des opinions religieuses émerger ici et cela me semble incompréhensible. D'autant qu'il y avait beaucoup d'autres manières de soutenir ce prof : par exemple, faire une collecte de dons pour son école et/ou lui. 

La religion s'insinue désormais partout et cela commence à me faire blêmir déjà le #prayforParis m'avait laissée dubitative. Combattre les gogols extrêmistes/terroristes, d'accord mais pourquoi pas par la culture, l'intelligence, le savoir ? 

Et plus que tout, je crois vraiment que chacun doit continuer à faire comme il l'entend. Porter la kippa ou le voile ou rien ne devrait pas  être un problème en France.  

 

 

Bye bye bitches et n'oubliez pas :

 

Repost 0
Published by Sara
commenter cet article
17 janvier 2016 7 17 /01 /janvier /2016 09:22

Cette semaine - une fois n'est pas coutume - ce n'est pas seulement moi qui vois rouge mais une partie de la blogosphère.  Suite à l'article de Sophietlit sur l'autoédition -qu'elle enfer et damnation ne lit pas  - Alan Spade - un auteur autoédité - a écrit un billet sur son blog pour faire la liste noire des blogs qui boycottent l'autoédition. Son article est ici: http://alanspade.blogspot.fr/2016/01/la-liste-noire-des-blogs-et-sites-qui.html

 

Première réaction à la lecture de son article :

Et seconde réaction :

Et je crois ne pas être la seule à le penser...

 

Me, myself, I

Moi je suis une grosse petite looseuse blogueuse et n'ai donc que peu de SP. Et à côté, j'ai un travail prenant, un mari, bref une vie. Quant aux autres blogueuses, j'imagine qu'elles ont même des enfants, peut-être des activités... En gros la vie d'une blogueuse, ça ressemble à ça : 

Alors quand plusieurs options s'offrent à elle, elle sera tenter de prendre un livre  attention phrase choc qui lui plait. Je sais cela semble complètement dingue, mais c'est la vérité aussi surprenante soit-elle. Quelques précisions : 

 - pour les quiches du partenariat que les maisons d'édition donnent le choix aux blogueuses parmi un catalogue : elles choisissent donc un titre qui leur plaise quoi qu'il advienne. 

 - pour les quiches tout court, aucune blogueuse n'est payée pour ce qu'elle fait. Si j'avais le salaire de Norman ou d'Enjoy Phénix pourquoi ce sont toujours ces deux-là qui me viennent à l'esprit.., je donnerai peut-être ma chance à des petits nouveaux parce que - soyons clairs - je n'aurai que ça à foutre aussi. Mais en attendant,  lire, c'est un loisir pour moi, pas un job.

 

Le style, un gros mot...

Alors évidemment entre un lire qui plait et un livre autoédité écrit dans un français approximatif, la blogueuse a choisi. Toutes les blogueuses n'ont pas fait le choix du refus de l'autoédition mais disons qu'il est à mon avis majoritaire.  

Selon Alan Spade, ceux qui sont le plus à plaindre, que dis-je à consoler violons et trémolos dans la voix, ce sont les lecteurs, sous prétexte de problémes techniques et de "stylistiques d'écriture" (Sic) n'ont pas d'offres diversifiées.

J'adore, pour ne pas dire, j'exulte quand on prend les lecteurs pour des gros abrutis  gens qui s'en foutent du style. Autant vous dire,  que ce qui est valable pour Alan n'est pas valable pour tous les lecteurs. Personnellement j'ai lu un roman édité - dont l'ingrigue était d'une connerie vide absyssale - et qui me piquait à un point les yeux, genre :

 

J'ai même cru que l'écrivain en question faisait une autocompétition de phrases pourries. Attention deuxième phrase choc, je crois qu'un écrivain qui ne maitrise pas le style n'est pas un écrivain. Cela n'est d'ailleurs sans doute pas le cas de tous les auteurs autoédités qui, pour certains, écrivent correctement. Je précise par ailleurs que je pourrai faire la liste des écrivains publiés chez de grands maisons d'édition qui écrivent avec leur teub. Autre information que visiblement Alan Spade n'a pas : beaucoup trop de gens écrivent et je crois que les lecteurs ont largement le choix. Cet argument me semble donc bien fallacieux... 

 

L'originalité d'Alan Spade...

...Ne réside pas seulement dans le choix de son pseudo, mais aussi dans la façon absolument fabuleuse dont il a réussi à se mettre toute la blogosphère à dos qui vous l'aurez compris, ne se mettra pas à lire de l'autoédition, bien au contraire ! D'autant que le mec a tellement rien compris qu'il pense que ces visites sont dues à l'utilité de son billet qui va rendre service à la communauté des autoédités. Mouah ah ah !!  En réalité, ces visites sont le fait de blogueuses qui évidemment ne sont pas d'accord avec son article.

 

Vous l'aurez compris, Alan Spade nous prend pour des gros vilains, lui qui:

- emploie une méthode digne du maccarthysme : il fait une liste noire des blogs qui ne lisent pas d'autoédités et la met en ligne sur son blog. LOL.

- devrait peut-être se trouver un vrai job au lieu de chouiner sur les blogs responsables de ces petits malheurs d'autoédité.

-ne représente en rien l'autoédition qui, j'en suis sûre, comporte des auteurs qui savent écrire de belles choses.

 

Ma conclusion pour Alan :

 

Repost 0
Published by Sara
commenter cet article
15 janvier 2016 5 15 /01 /janvier /2016 06:06

C'est parti pour les matchs de la rentrée littéraire version 2015. Alors, cette année, bonne ou mauvaise pioche ? Le verdict tout de suite.

 

Un peu d'histoire...

En 1941, il ne fait pas bon d'être juif dans cette belle Europe. Bredrich Fritta est déporté à  Terezin, devenu ghetto, avec sa petite famille. Parce qu'il est caricaturiste, il se retrouve à diriger un service de dessin technique, chargé notamment de dessiner les plans d'un crématorium. Réuni avec d'autres prisonniers, il doit avancer au plus vite ce qui s'annonce comme étant la construction de l'horreur indicible. Pour Fritta, la situation est intenable, d'autant qu'il souffre de faim et de fatigue. Alors pour lui et ses comparses, abatttus mais pas encore morts,  il n'est pas question d'en rester là : ils vont, à leur manière, lutter contre la barbarie...

 

Un peu d'avis...

Si le résumé ne vous a pas donné envie d'avaler l'intégralité d'une bouteille de Destop, alors je vous conseille d'ouvrir et de savourer ce petit livre tout en délicatesse. Le sujet s'inspire d'une histoire vraie, ce qui n'est pas forcément pour me plaire à la base. Quant à la période historique - déjà abondamment évoquée en littérature - elle pourrait effrayer plus d'un lecteur. Mais il faut s'affranchir de cela pour rentrer dans ce livre. Parce que la vraie originalité de l'ouvrage n'est pas dans son propos mais dans la manière dont il est rapporté. 

Composé de très cours paragraphes - presque des fragments indépendants-, le livre confine au poétique. Ne cherchez pas de la narration traditionnelle ici, Choplin écrit de petits diamants brutes qui ajoutés les uns aux autres forment un véritable bijou - rare et précieux. Il parait extraordinaire de faire de l'or avec un matériau si boueux - un camp de l'horreur-, mais Choplin y arrive. Chaque chapitre figure une saynète, courte mais qui, paradoxalement, semble suspendue dans le temps.

Sans doute cette impression de langueur - qui n'est pas lenteur - vient de l'absence de parole humaine.  La voix de l'Homme y est en effet sourde, à peine audible, sans doute parce que dans cet univers, tout référence humaine doit être anéantie. Une véritable ode au silence, à l'indicible et aux manques. C'est contre ce silence, ce blanc que Fritta lutte. Propulsé dans l'Histoire sans  le vouloir, il va découvrir que l'horreur n'est pas forcément dans la mort, le sang et l'angoisse mais aussi dans le calcul, le jeu, la mascarade froide qu'elle implique. Les apparences sont trompeuses, les mots ont perdu leur sens... Tout comme Terezin que l'on essaie de faire passer pour ce qu'il n'est pas.

Au-delà de sa beauté, on est frappé -  pour ne pas dire sans voix nous aussi - par l'aspect étonnamment moderne de cette histoire... Choplin nous montre en effet un homme en proie à l'horreur et qui, pour s'en affranchir autant que pour lutter, va prendre son crayon. Mais la lutte, hélas, ne se fait pas à armes égales...

 

Les avis de Noukette, Jérome, Choco et Leil

 

Repost 0
Published by Sara
commenter cet article
7 janvier 2016 4 07 /01 /janvier /2016 18:17

Il semblerait que cette semaine les bitches se soient succédées.. Au point que toutes ne peuvent figurer dans ce billet. C'est vous dire le niveau... Ca sent la fin de la race humaine, moi je vous le dis. 

 

1. François Hollande 

Le gouvernement pense que la déchéance de nationalité est le rempart infaillible contre les terroristes. LOL. Deux possibilités :

-soit le gouvernement prend les Français pour des cons

-soit le gouvernement prend les terroristes pour des cons.

A votre avis, quelle hypothèse est la plus crédible ? Vous imaginez les mecs de DAESH qui viennent d'apprendre la déchéance de nationalité. Voilà ce que ça pourrait donner : 

 

Quelque part en Syrie au mois de janvier. Des membres de DAESH sont réunis autour d'une table. L'éléctricité est coupée dans la ville depuis quelques semaines. 

Mouloud : Bon les mecs, on la commence cette réunion, là ?! On en est où dans la ville exactement ?

Jean-Baptiste: Nous venons de tuer tous les mécréants.

Mouloud:  c'est-à-dire ? 

Jean-Bap : Les Chiites, les athées, les homosexuels et quelques filles qui portaient des jupes.

Kévin : Wesh ta mère ! Y'a plus personne de vivants, quoi.

Jean-Baptiste : Oui, c'est cela.  

Mouloud : Bravo, mes frères !

Kimberley : Ouais, youhou !

Mouloud: Mais qu'est-ce qu'elle fout là celle-là ? Kévin, tu peux pas gérer ta femme ?

Kévin : Ah mince, j'avais pas vu qu'elle était là... En même temps, il fait tellement noir...  

Jean-Bapt: Sans vouloir offenser qui que ce soit, je crois que le niqab de notre soeur n'est pas bien mis : on voit un bout de sa paupière droite. Ma soeur, pourrais-tu le remettre car cela me gêne de te voir  dans cette posture offensante et indigne d'Allah.

Kimberley tente de remettre son niqab et sort en silence tel un fantome de série B.

Mouloud : Bon, on continue. Alors, des informations de nos supérieurs nous informent que...

Jean-Baptiste: Pardon mon frère mais tu fais une répétition dans ta phrase, ce qui n'est pas correct d'un point de vue syntaxique. Au lycée où j'étudiais...

Kévin lui met une claque dans la gueule.

Mouloud : Bien joué, mon frère. Alors, je reprends.  Apparemment nous perdons du terrain...

Soudain, un bruit de cachalot échoué se fait entendre à l'extérieur. Un collosse surgit alors en panique.

Robert : Mes frères, nous avons un problème.

Kévin, Jean-Bapt, Mouloud, consternés  : Oh mon Dieu ! 

Robert : Mais non, Allah ! Z'êtes cons ou quoi ? Bon, la nouvelle vient de tomber : France va déchoir la nationalité des terroristes et/ou suspectés de terrorisme. Je crois que nous sommes obligés de cesser toute tentative d'attentats en France. Pire, cela implique notre défaite dans cette guerre menée au nom d'Allah. Le calife va devoir donner l'exemple en se faisant sauter le caisson, comme nous tous.

Grand silence.  

Robert: Non, mais je déconne mes frères ! On s'en fout complet de ça ! Mouah ah ah !!  Allez qui vient installer les nouvelles têtes décapitées sur les pics ?

 Kévin, Jean-Bapt, Mouloud ensemble : Moi ! Moi ! Moi !

 

 Moralité

Pendant que Hollande s'amuse à chercher des idées moisies 

pour soi-disant combattre le terrorisme

 

Les membres de DAESH continuent de s'éclater dans tous les sens du terme:

 

 

2. L'Arabie saoudite

Le pays des droits de l'Homme mouah ah ah ! a décidé de buter tout le monde. Visiblement inspirée par Daesh, le pays musulman a fait exécuter 47 personnes le 2 janvier. Un record. Sont concernés par ces exécutions majoritairement des défenseurs des droits de l'Homme. Mais l'Arabie se cache derrière ses lois antiterroristes et exécutent ces personnes qui, selon le droit international, ne devraient pas l'être. On se demande quand la France aura le courage de rompre ses engagements avec ce pays qui suinte l'intolérance, le sang et la connerie. Il est vrai qu'ils ont l'argent, ce qui justifie bien que l'on commerce avec eux car soyons clairs, ils achètent tout Paris.    

 

Moralité 

 

3. Le jury du festival d'Angoulême

C'est vrai que les femmes ne constituent que 13% des auteurs de BD. Là dessus nous n'y reviendrons pas : c'est trop peu, évidemment. Mais cela justifie-t-il l'absence de nomination féminine cette année ? C'est vrai que toutes les auteuRES ne sont pas talentueuses nélope Bagieu, si tu passes par là..., mais enfin, tous les auteuRS non plus. Il paraissait donc un chouïa bizarre que cette année, toutes les auteurRES soient de grosses hypotrophiées de la bulle et de la plume cette année. Devant  le scandale digne du Watergate, ce qui est un poil exagéré sans doute, le jury s'est ravisé et a changé son mode de vote : chacun peut voter pour qui il veut... Ouf ! Bon ce que nous devons comprendre de tout cela, c'est qu'il faudrait vraiment, avant de donner des leçons aux autres, que les mâles français cessent de se comporter comme des trous de balle.  

Moralité

 

 

4. L'archevêque espagnol Braulio Rodriguez Plaza

Selon cet archevêque espagnol, qui semble avoir été fini à la pisse des problèmes avec les femmes, les problèmes de violence conjugale seraient dues aux femmes ces connasses. Ainsi il n'hésite pas à affirmer : "souvent, la réaction machiste est provoquée parce que la femme demande la séparation".  Les violences conjugales qui tuent des femmes seraient le plus souvent provoquées par des demandes de séparation : les hommes ne supporteraient pas que les femmes les quittent. C'est vrai que c'est pas choupinou quand même : oser vouloir quitter un homme violent !? Il ajoute que pour lui, le "vrai problème" dans tout ça, "réside dans le fait que ces couples n’ont pas eu un vrai mariage". Le mariage vrai entendons religieux serait donc la clé pour metttre fin aux violences dans le couple. Ca marche aussi pour les tueurs, les gangsters, terroristes et autres tarés en tout genres, à votre avis ? Vous croyez que si on les marie, le monde ne sera plus que paix, amour et joie ? J'ai comme l'impression que cet archevêque essaie de nous enfumer mais bon, c'est peut-être juste une impression.

Moralité :

 

 

Allez sur ce, je vous dis bye bye bitches !

 

 

Repost 0
Published by Sara
commenter cet article
4 janvier 2016 1 04 /01 /janvier /2016 07:42

On ne sait pas si 2016 sera l'année du malaise, de la baise ou de l'ascèse mais en tout cas, 2015 était une belle année de merde bitches. Voilà ce que l'on a découvert ou redécouvert en 2015 :

 

1)  La France est au top

C'est en effet le 3e pays où le plus de journalistes ont été tués. Allez, pour une fois que la France est dans un top: champagne ! 

 

Plus sérieusement, maintenant, quand on pense France, on voit ça :

 

Alors que la France restera toujours ce pays cultivé, intelligent, libre, curieux, tolérant, qui ressemble à ça :

 

 

2) La religion aussi

En 2015, il y a encore des gens qui croient que cela vaut le coup de mourir pour un Dieu qui les aurait crées, eux et le monde, avec un mélange de patafixe et de stéradent. Mouah ah ah ! Il suffit de relire le début du Coran ou de la Genèse pour se rendre compte que tout cela n'est qu'une jolie légende constituée de divers mythes. Mais apparemment, certains n'ont seulement y croient - admettons- mais se font péter la tronche en dégommant au passage quelques innocents pour tout ça. Consternant.

Mon message à Dieu :

3) La presse aussi

La presse, avide de scoops, a montré dans les attentats l'étendu de son horreur en disant que quelqu'un se cache sous l'évier ou quels sont les emplacements des membres du Raid. Mention spéciale à BFM TV qui, outre le fait qu'elle ne maitrise pas l'orthographe, est une chaine de merde qui s'est particulièrement distinguée dans les attentats. 

Ma réaction :

 

4) Les militants écologistes sont  presque des terroristes

Nombreux sont les militants écologistes qui ont dû être assignés à résidence pendant la COP 21. Où le gouvernement découvre que finalement c'est très pratique cette histoire d'état d'urgence : on peut assigner à résidence qui on veut, interdire les manifestations pendant un temps illimité et tout le monde ne jure que par un seul mot : sécurité. C'est bien de laisser aux policiers la possibilité de faire leur job mais pour une durée illimitée: sérieusement ?

Ma réaction :

 

5) Beaucoup de français devraient s'informer

Deux raisons à ce constat:

-  Les gens devraient  savoir que la dernière fois que l'état d'ugence a duré en France, les choses ont passablement dégénéré... et pas pour les terroristes. Du coup, cela vaudrait peut-être le coup que l'on y réfléchisse.

- Les gens votent FN sans comprendre que c'est le parti qui n'est pas spécialement favorable au peuple doux euphémisme d'un point de vue historique et que le programme économique de Marine Le Pen nous mettra sur la paille. Je veux dire encore plus que maintenant. Sans compter que c'est quand même le parti de l'intolérance mais bon, apparemment, tout le monde s'en fout de cela.

Ma réaction 

 

6) La France a résisté

Oui, enfin, en allant picoler aux terrasses de café. A notre décharge, cela fait longtemps que l'on a pas fait la guerre, du coup, on a un peu perdu l'habitude....

 

7) La Turquie joue double jeu avec Daesh

Ce fut attention ironie le scoop du siècle. Il a fallu les attentats du Bataclan pour que l'on dise haut et fort dans la presse française que la Turquie de toute évidence commerçait avec Daesh et plus si affinités. Sans compter qu'elle profite du bordel généralisé en Syrie pour bombarder quelques kurdes au passage. Kurdes qui, eux, combattent Daesh...

Mais au final :

 

Moralité :

 

 

 

Allez, je vous souhaite quand même une bonne année. Parce qu'on a besoin d'amour, de papayes, de baisers sucrés à la fraise des bois, d'épaules compatissantes, d'amis choupis, d'empathie et de compréhension.

Repost 0
Published by Sara
commenter cet article
28 novembre 2015 6 28 /11 /novembre /2015 19:11

C'est parti pour la bitch de la semaine et cette semaine, c'est du lourd de chez lourd. Allez, je ne vous fait pas plus attendre : découvrons ces belles bitches. N'hésitez pas à me dire en commentaires pour qui vous voteriez. Personnellement, j'hésite...

 

1) Le Père Hervé Benoît plus pour longtemps, a pété les plombs après les attentats. Mais pas comme vous croyez... Non, il n'est pas parti faire la guerre à Daesh avec un godemichet pour seule arme. Non, il n'a pas décidé de virer sa cutie et d'avouer sa préférence pour  les télétubies. Non il n'a pas réalisé que croire qu'un mec avait créé le monde comme par magie, c'était rien que des conneries. Non, le prêtre a  préféré annoncer publiquement que si Daesh étaient des méga crevards, et bien les victimes aussi. 

 

« Regardez les photos des spectateurs quelques instants avant le drame. Ces pauvres enfants de la génération bobo, en transe extatique (…). Ce sont des morts-vivants. Leurs assassins, ces zombis-haschishin, sont leurs frères siamois. 
Le signe de la mort et du chaos ne flotte pas que sur les rues de Paris, un vendredi soir maudit. Cent trente morts, c’est affreux ! Et six cents morts, c’est quoi ? C’est le chiffre des avortements en France le même jour. »
Vous avez vomi en lisant cela ? C'est normal. Depuis Hervé Benoît aurait été sanctionné par l'archevêque de Lyon parce que tout de même, c'est pas hyper choupi de dire cela dans le contexte actuel. Quant aux propos sur l'avortement, il n'est pas question d'y revenir, sinon je vais m'énerver. On conseille au Père Benoît de se recycler, il devrait trouver une place sans problème en tant que nettoyeurs de crimes, la profession étant  surchagée depuis le 13 novembre. 
 
Moralité :  
 
 
2) Yûsûf Al-Maliki, prédicateur saoudien, peut se vanter de  n'avoir rien à envier aux mecs de Daesh niveau santé mentale. Pour lui, tout le bordel dans le monde arabo-musulman n'est pas dû à des intérêts économiques mêlés à une hypocrisie due à des pays/hommes politiques qui jouent double jeu.  Non tout cela est dû à la colère de Dieu : « c’est une punition contre ceux qui sèment la discorde et pratiquent l’adultère et la fornication en dehors du cadre du mariage ». C'est vrai que nous n'avions pas pensé à cette explication éclairante. 
Mais là où le prédicateur surpasse tout, c'est quand il proclame certaines mesures pour braver les moeurs sulfureuses de la population musulmane. Entre autres, il trouverait de bon ton d'imposer un hymen anal   aux femmes afin de contrôler leur chasteté de ce côté Vous êtes priés de nettoyer le café que vous avez recraché.   
Selon lui, « la virginité n’est plus un étalon mouah ah ah !!! fiable pour juger la chasteté des femmes. C’est pourquoi, des mesures plus strictes devraient voir le jour prochainement. Elles seront en phase avec le progrès de la science et l’évolution des mœurs sexuelles. Il me semble que la greffe d’un hymen anal devient une obligation de premier ordre » s’exclame-t-il.
Ce que j'aime avec les saoudiens, c'est qu'ils ne sont jamais à court d'idées pour rabaisser les femmes au rang de sous-merdes êtres humains. Le problème est que ce type ne se rend même pas compte qu'en tenant ce genre de propos, c'est sa religion qu'il décribilise, qu'il fustige aux yeux du monde. Les mulsulmans ne méritent pas cela, il me semble. On  conseille à ce prédicateur de se le foutre au cul son hymen anal. Et bien profondément. 
 
Moralité : 
 
 
3) Pendant ce temps-là, Miley Cyrus ne cesse d'inventer au gré de ses envies de nouvelles frasques pour se rendre intéressante. Outre la lassitude qui commence à s'installer par rapport à ses provocations, on est en droit de se demander jusqu'où cela va la conduire. En effet la chanteuse s'est produite en concert avec de faux seins et un gode-ceinture. Le résultat - outre qu'il est inesthétique - est particulièrement ridicule et soyons honnête - hyper flippant : 
 
 
On conseille à Miley une rencontre avec le prédicateur saoudien Yûsûf Al-Maliki, pas pour qu'elle se remette dans le droit chemin So boring ! mais pour qu'elle le détende un peu So funny !.
 
Moralité : 
 
 
Conclusion 
 
Repost 0
Published by Sara
commenter cet article