Présentation

Le plagiat, c'est over super vilain ! 

cs-bk-3d-120x60

logosc-bleu-200x40

images-copie-20

Les livres de Sara  is Copyright © Sara. All rights reserved.


J'en suis...

 

Logo-challenge-gilmore-girls-Karine

Logo BD du mercredi de Mango 1

58420964 p-copie-1

Un-mot-des-titres.jpg

 

 



Wikio - Top des blogs - Littérature

Partager

Mercredi 14 janvier 2015 3 14 /01 /Jan /2015 00:00

70 e édition de la bitch de la semaine.


ob_f2b5e5_ob-f2307b-charlie-hebdo.jpg

 

En mémoire aux 17 personnes tuées par des gros cons terroristes, je vais sortir les violons, un adagio de Bach, les bougies et vous demander de vous recueillir dans la plus grande solennité. Il n'y aura dans ce billet pas d'humour corrosif, pas d'ironie, et encore moins de cynisme. 


tumblr_mx7040hUME1r3ty02o1_500-copie-1.gif

Je déconne !!

 

C'est parti pour les bitchs de la semaine :

Bitch n°1

Il y a dix ans, Farid Benyettou était prédicateur aka recruteur pour les djihadistes dans le 19 e arrondissement, sans doute pour compenser son physique ingrat. 

 

Jugez par vous-même:

farid-benyettou

(BBC)

C'est dingue ce que les moches feraient pour se faire remarquer c'est pareil pour Christine Boutin et Michel Houellebecq, dans une genre tout à fait différent, me direz-vous. Mais rassurez-vous, Farid a changé pas seulement physiquement, je veux dire et apparemment il a intégré une école d'infirmier.

 

1er effet kiss cool à l'annonce de cette nouvelle :

http://www.reactiongifs.com/r/Nononono.gif

 

 

2nd effet kiss cool 

 http://media.tumblr.com/78c2ce9ef0fd2c10d155324cd4ac8aa5/tumblr_inline_n4rjl2q6QC1qkkhnr.gif

 

Apparemment, il a été renvoyé de son stage et c'est avec regret que Farid Benyettou ne pourra donc pas devenir infirmier en Syrie. C'est pas de bol. D'autant qu'il apparait pour certains comme un modèle de réinsertion : 


http://media.tumblr.com/eb3906dd7c7d641bfdf6a6c0f7ea8ab7/tumblr_mykbmt39ko1t9g6wso1_500.gif

 

Sinon, il est toujours en liberté et va très bien : on est content pour lui, un peu moins pour la France. 

Suggestion de lecture à Farid Benyettou :

 http://www.bonnegueulebook.com/wp-content/uploads/2013/10/couverture-du-livre-s.jpg

 

Bitch n°2 :

Les frères Kouachi et Charly Coulibaly arrivent deuxième dans ce classement mais resteront à jamais les premiers dans nos mémoires ensanglantées. Je les regroupe car ils semblent faire la somme d'une seule entité qui aurait oublié de penser. Coupables de plusieurs crimes - meurtre de 17 innocents / de la liberté d'expression / de la communauté musulmane française, ils se sont aussi particulièrement distingués par leur connerie abyssale.

Tout d'abord parce qu'ils se sont laissés manipuler comme des débiles profonds tendance groshypotrophiésdubulbefinisàlapisse. Ce qui déjà en soi une vraie prouesse... Pendant que les frères Kouachi finissaient les boyaux par terre, Farid Benyettou était tranquillement en train de s'enfiler un kebab à Barbès jeu éducatif pour les enfants : retrouvez le nombre de clichés racistes et cons - pléonasme- dans la phrase précédente.   Mais là où l'histoire est devenue magique, c'est quand on a appris que l'un des frères Kouachi avait laissé tomber sa carte d'identité dans la voiture :

 

http://img.pandawhale.com/post-23007-are-you-fucking-kidding-me-gif-ijUu.gif 

 

Certains ont vu cet acte comme une façon de revendiquer les attentats... C'est sûrement leur faire trop d'honneur : à mon avis, ils étaient seulement complètement cons.

 

Suggestion de lecture aux futurs terroristes :  

  

http://www.alainbauer.com/wp-content/uploads/2014/04/le-terrorisme-pour-les-nuls-2014.jpg

 

 

Bitch n°3

Difficile d'insérer quelqu'un après cela. La France a été confrontée à l'horreur soudaine, indescriptible, inouie mercredi dernier et ce, jusqu'à vendredi soir. Face à cela, nous avons assisté à un bel élan - citoyen et humain - dimanche dernier où des millions de personnes de toutes origines, de toute religion, se sont réunis pour dire simplement : non. Et bien il a fallu qu'un salopard homme ternisse cette belle image d'une France unie. Dimanche soir, Dieudonné a twitté : "Sachez que ce soir, en ce qui me concerne, je me sens Charlie Coulibaly". 

 

1er effet kiss cool à la lecture de ce tweet :

http://media.tumblr.com/tumblr_m9dj9cl1F31r4fuk0.gif

 

 

2nd effet kiss cool :

http://media.tumblr.com/tumblr_mcrt4oZ4TB1r4fuk0.gif

 

Puis, je me suis dit que faire l'apologie du terrorisme, salir la mémoire des victimes et entretenir la haine, c'est vraiment une attitude de gros connard de merde. Alors, j'ai atteint le point de non-retour : 

http://media.tumblr.com/tumblr_m9c2fggpHK1qiepgso1_500.gif

  

Bref, cette semaine, nous avons tous compris que la connerie, le desespoir et la haine avaient encore de belles années devant elles.

 

http://media.tumblr.com/tumblr_m36pukp9vi1r4fuk0.gif

Par Sara - Communauté : Membres de Livraddict
Ecrire un commentaire - Voir les 9 commentaires
Mardi 6 janvier 2015 2 06 /01 /Jan /2015 09:09

http://3.bp.blogspot.com/-a4IOc5eQw8s/U2EkbDHCWWI/AAAAAAAAFcc/jfamL4N_Hss/s1600/couv42514533.jpgComme beaucoup de blogueuses, j'ai reçu il y a quelques mois de bien curieuses enveloppes, suivies de l'envoi d'un livre mystérieux....

Un peu d'histoire...

Elle, jeune fille replette et plutôt jolie, est une banlieusarde qui a bien du mal à aider sa mère atteinte d'un cancer. Pour lui payer le nec plus ultra niveau traitement, elle a besoin d'argent. Aussi décide-t-elle de devenir une "Hotelle" à savoir une escort girl de luxe qui évidemment se prostitue quand ça paye mieux. Mais évidemment, Elle n'envisage pas de faire cela toute sa vie, d'autant qu'elle est tombée amoureuse d'un milliardaire, David Barlet, rencontrée alors qu'elle était aux bras d'un de ses clients. Bientôt fiancée à Barlet, Elle envisage de cesser ses activités d'escort girl... C'était sans compter sur le frère de David, Louis, ombrageux et énigmatique, qui est au courant des activités nocturnes de sa future belle-soeur. Attiré par la jeune femme, Louis va l'entrainer dans un Paris de stupres et de souffre, ce qui n'est pas pour déplaire à Elle. D'autant que David se révèle être un prince charmant idéal, mais un amant très décevant...

 

Un peu d'avis...

Evidemment, tu le sais, toi qui me lis, que j'ai détesté ce bouquin. Pourquoi ? Non, ce n'est pas parce que tu as des dons de divination, mais parce que dès le pitch, tu as senti, toi aussi, le gros potentiel moisi du livre. Alors voilà pourquoi, toi, lecteur, tu dois absolument... ne pas lire ce livre :

1) Les rebondissements ubuesques montrent que certes, l'auteure s'y connait en livres érotiques mais qu'elle ne les a visiblement pas lus. J'ai cessé ma lecture à mi-chemin, après une énième révélation sur la relation Aurore/Louis/David qui m'a achevée. Trop de romanesque... tue le roman.

2) Elle, le personnage du roman, est l'héroine agaçante par excellence... Versant dans le bisounours power tendance "jevaissauvermamamanmalade", elle décide, de manière hyper rationnelle, de le faire grâce à sa chatte au sexe. Pourquoi cette justification à la con ? On ne pourrait pas créer en 2014 une héroine qui se prostitue parce qu'elle aime la bite ça/ne veut pas se faire chier à l'école Oh, ça va, on rigole !! /kiffe DSK. Non mais franchement...

3) L'auteur n'évite pas l'écueil redoutable : "la prostitution de luxe, c'est glamour, paillettes et contes de fée". Elle, au cours de ses missions, ne rencontre que des types merveilleux qui la baisent traitent bien. En plus, grâce à cela, elle peut s'acheter des Jimmy Choo ! Le rêve de n'importe quelle conne fille en somme ! Le déballage des marques de luxe au début du roman est écoeurant : franchement, vendre son corps parce qu'on l'a décidé, je veux bien, mais le faire avec joie parce qu'on pourra s'acheter des trucs luxueux... comment dire ? Le "message" (sic) du livre est consternant... et un peu con tout court aussi, même si, je le conçois, il reflète sans doute la société d'aujourd'hui. C'est pourquoi j'aurais aimé ce que ce soit évoqué avec un peu de distance critique par Emma Mars qui, malheureusement, n'en a strictement aucune. 

4) L'ouvrage est pourvu de quelques références littéraires, artistiques et historiques fort ridicules lourdes. Cette volonté d'intellectualiser le sexe s'avère périlleuse quand on n'a pas forcément l'art et la manière de le faire. Véritable initiation sensuelle, Elle a donc droit à des lectures érotiques obligatoires, des visites du Paris des courtisanes.. Bref on oscille entre cours d'Histoire à la Stéphane Bern et cours de littérature érotique pour les nuls. Je comprends que cela peut plaire mais j'avoue que certains échanges m'ont laissée dubitative tant les "réflexions" (sic) de Elle sont débiles : "Ma lecture de la Bible m'avait déjà acclimatée au concept de verbe créateur, voilà que Louis le reprenait à son compte, pour le prolonger en verbe curateur. Or au commencement était... le sexe, n'est-ce pas ? Comment avait-on pu nous faire avaler pendant des millénaires une genèse dépourvue du moindre acte charnel ?" Très bonne question n'est-ce pas ? Rassurez-vous le pape est sur le coup, et il m'est d'avis qu'il pense qu'Emma Mars n'a jamais lu la Genèse. 

5) L'ouvrage est trop long et l'intrigue pas suffisamment accrocheuse pour qu'on ait envie de le finir. J'ai persévéré aux trois quart et abandonné lâchement après une ultime révélation sur le passé de Louis/David/Aurore. Par contre, pour caler un meuble, le livre s'avère très pratique.   
6) Le point fort du roman réside dans les scènes érotiques, pour le coup, jamais neuneu. Au contraire, Emma Mars livre une déferlante de situations pour le moins inhabituelles dans un roman de ce genre. A noter une scène de "glory hole" particulièrement géniale. Le tout écrit relativement bien. Dommage que le reste ne soit pas à la hauteur.
Conclusion 
http://38.media.tumblr.com/tumblr_lkdkw4tKMc1qev8ddo1_500.gif

Ce billet a été publié dans le cadre du "premier mardi c'est permis" initié par ma copine Stéphie

 

65408451



 


Par Sara - Publié dans : Les contemporains - Communauté : Membres de Livraddict
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Vendredi 2 janvier 2015 5 02 /01 /Jan /2015 00:00

 

Certains pensaient que j'étais morte :

http://media.tumblr.com/8e5144cbf8c05d281e17a8fbc35788ea/tumblr_mxf6mxdaP11qd8zg3o1_500.gif

 

Je reviens en 2014 qui fut, dans son genre, une année pas tout à fait banale pour moi...

 

Tout d'abord j'ai découvert l'amour :

 

http://38.media.tumblr.com/dd5ae1e0b5bd480fcdffa9d2cb6ebf46/tumblr_mjp8byvK5N1s74q1oo1_500.gif

Moi quand je suis amoureuse. Si. 

J'ai terminé ma thèse :

http://media.tumblr.com/98bf573423aa9b780fe0fba531c22dcd/tumblr_n7vybdsrz21tbsyeeo1_500.gif

 

 

Meilleure(s) décision(s) de 2014 dans le désordre : arrêter définitivement de fumer, retenter ma chance avec un nouvel amour, me faire faire une frange.

 

Pire(s) décision(s) de 2014 dans le désordre : regarder les prestations nullissimes de Britney Spears à La Vegas, faire semblant de croire que tout va bien quand tout va mal.

 

Meilleur mois : novembre (soutenance de thèse + mon anniv + préparation de Noel) 

 

Pire mois : juillet (correction du bac + fin de thèse + chaleur à crever)

 

Meilleure nouvelle de 2014 : le bébé de ma meilleure amie est arrivé... elle s'appelle Sara. 

 

Pire nouvelle : le décès brutal d'une amie.

 

Fous rires de 2014 dans le désordre : lire le livre de Trieweiler, écouter les défenseurs de Nabilla, le nouveau gouvernement Hollande, l'épisode 8 de la saison 4 de GOT.

 

Grosses larmes dans le désordre : le manque d'une amie, quand j'ai compris qu'il était temps de devenir adulte, mes deux kilos en trop sur la balance, le gouvernement Hollande.

 

Meilleures pièces de théâtre :

http://www.theatredepoche-montparnasse.com/wp-content/uploads/2014/06/AFF-CHERE-ELENA-Prologation-199x300.jpg

Chère Eléna de Ludmilla Razoumovskaia. Mise en scène : Didier Long 

 

http://www.lemanege.com/Manege/documents/DuboucalespacevideimageFP5225.jpg

Du bouc à l'espace vide de Julien Saada 

 

Pire pièce de théâtreNi Dieu ni Diable (texte : Augustin Billetdoux d'après Les Deux étendars de Lucien Rebatet.

 

Meilleures expositions :

http://www.grandpalais.fr/sites/default/files/styles/rmngp_manifestation_full/public/field_manifestation_thumbnail_v/viola_affiche_.jpg?itok=NamKM_xG

 

http://www.grandpalais.fr/sites/default/files/styles/rmngp_manifestation_full/public/field_manifestation_thumbnail_v/afficheniki2.jpg?itok=LeYERgx2

 

Meilleur musée : 

Blog2-0418.JPG

Blog2 0430

Blog2 0433

Blog2 0436

 

 

En  2015, pas de résolutions véritables pour la simple et bonne raison qu'on prend toujours un malin plaisir de ne pas les tenir. De toute façon, me concernant : 


http://media.tumblr.com/e575626c1151f0a018ea69cd2ba74c31/tumblr_inline_nhgiv9BeWg1r79k32.gif

 

Je vous souhaite une excellente année 2015 et vous fait un gros calin :

http://33.media.tumblr.com/38ad849338d5e1eeecfd1880b0497514/tumblr_mlfy2gzR621s74q1oo1_500.gif 

Par Sara - Communauté : Membres de Livraddict
Ecrire un commentaire - Voir les 9 commentaires
Mardi 30 décembre 2014 2 30 /12 /Déc /2014 19:36

 http://1.bp.blogspot.com/-8N_LFWQuNdI/VHdSd8rbx-I/AAAAAAAALzg/6EaS5EjfmcY/s1600/retour_little_wing.jpgC'est parti pour les matchs de la rentrée littéraire...

 

Un peu d'histoire...

Le roman se concentre sur Hank, Lee, Ronny et Kip, quatre copains d’enfance issus de Little Wing, une petite ville du Wisconsin. Ils se retrouvent au mariage de Kip, l'occasion pour le lecteur de les découvrir avec leur personnalité, leurs réussites, leurs échecs, leurs regrets et leurs parcours très différents. Hank, lui, a fondé une famille avec son amour de jeunesse et a repris la ferme de son père. Ronny, gentil cowboy, est devenu un champion de rodéo mais il a beaucoup souffert après un accident cérébral. Quant à Kip, il est celui que l'on met un peu à part car devenu trader, il ne semble plus vraiment appartenir au même monde que les autres. Quant à Lee, il est devenu une véritable star et vit aujourd'hui de sa musique. Ils vont chacun découvrir, à leur façon, que leur amitié n'est peut-être pas aussi solide qu'ils le pensent...

 

Un peu d'avis...

Dire que je n'ai pas aimé ce roman serait encore un peu trop doux. Car si j'ai beaucoup aimé les premières pages avec cette alternance des voix assez bien rendue, rapidement j'ai compris que l'auteur n'avait pas franchement grand chose à dire d'intéressant sur l'univers qu'il dépeint. Ce tableau de l'Amérique profonde tourne à vide et se révèle assez stérile : les personnages sont chacun à leur manière heureux même s'ils ont dû réaliser - pour des raisons différentes - des sacrifices. Au fil des pages, ils se révèlent intégres, loyaux mais aussi viriles... S'ils ont des failles, ils tentent toujours de compenser et de faire au mieux. En un mot, ils m'ont semblé tout droit sortis de La Petite maison dans la prairie

Nickolas Butler signe un premier roman basé sur des valeurs - amitié, fidélité, solidarité, loyauté- qui, sans être désuètes ou stupides, me semblent complètement irréelles lorsqu'elles sont perpétuellement associées. Le résultat ? Un défilé de gros poncifs bien lourds que même Charles Ingalls n'auraient pas osé associer dans un même roman. La scène finale est totalement risible, au point que j'ai eu du mal à croire ce que je lisais... Sans doute son univers est trop éloigné du mien pour que j'y adhère ne serait-ce que deux secondes. Cette Amérique-là existe sans doute et je crois que Butler a mis beaucoup de lui dans ce roman et c'est bien là son seul mérite : rappeler au lecteur que l'Amérique a fondé toute sa civilisation sur le mythe des garçons vachers. .

Malheuseusement, Butler n'échappe pas à l'écueil : confondre simplicité et naiveté. Car si le monde dépeint par l'écrivain n'est pas exempt de trahisons, de déceptions, de difficultés, l'optimisme parvient toujours à reprendre le dessus. Et là, trop c'est trop. Quant au style, je ne préfère pas m'attarder sur le sujet tant certaines phrases - notamment lors de descriptions de paysages - frôlent le ridicule.

En un mot, je suis restée complètement en dehors de ce roman gentillet - et donc forcément qui ne m'était pas destiné. Dommage.

 

Extrait :

"J'aimerais vous faire voir un lever de soleil du haut de ce silo, de notre gratte-ciel des prairies. J'aimerais vous montrer de quel vert le printemps est fait, de quel jaune les barbes de maïs se colorent quelques mois plus tard et le bleu des ombres matinales ; j'aimerais vous montrer le cours tortueux et lent des ruisseaux, les vallonnements à perte de vue, parsemés de fières granges rouges, de fermes blanches et de pâles chemins en gravier. Le soleil qui apparaît à l'est, énorme, d'un rose et orange incroyables. Dans les ravins et les vallées, le brouillard qui flotte comme de lentes rivières vaporeuses attendant de se consumer."

 "Nous étions unis par le sentiment d'être différents de notre milieu et aussi peut-être par un sentiment de supériorité par rapport à l'endroit qui nous avait formés. En même temps, nous en étions épris. Epris d'être les rois d'une petite ville, perchés sur ces tours abandonnées, dominant notre avenir, en quête de quelque chose - du bonheur peut-être, de l'amour, ou de la gloire."  

 

http://www.priceminister.com/blog/wp-content/uploads/2014/09/Blog_LogoRentreeLitteraire2014_03.png

Par Sara - Publié dans : Les contemporains - Communauté : Membres de Livraddict
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Mardi 30 décembre 2014 2 30 /12 /Déc /2014 10:03

 

http://www.mairie-urmatt.fr/wp-content/uploads/2014/06/Voeux-2014-300x186.png

Voilà mon petit bilan 2014 des pépites découvertes... avec quelques croutes tout de même.

 

Un roman fort malgré une ambiguité gênante dans le propos et une écriture blanche.

 

http://p8.storage.canalblog.com/82/68/514230/93232706_o.jpg

 

Un petit roman sans prétention aucune mais qui décrit avec une certaine tendresse le milieu de l'édition tout en nous faisant revivre les années 90... et puis Salinger quoi.

http://www.albin-michel.fr/images/couv/6/0/8/9782226259806g.jpg

 

Une ambiance extraordinaire, un propos sublime et une plume très belle. 

http://www.images-booknode.com/book_cover/8/le-festin-de-babette---et-autres-contes--7879-250-400.jpg

 

Une découverte grâce à Noukette : des petites histoires savoureuses, surprenantes, drôles ou tragiques. Un pur moment de bonheur. 

http://www.editions-stock.fr/sites/default/files/images/livres/9782234078048-X_0.jpg 

 

Un classique toujours d'actualité


http://www.sprakbokhandeln.se/franska7/contents/media/l_beaubell60.jpg

 

Un livre nécessaire et percutant, certains articles sont franchement éblouissants.

 http://img.over-blog-kiwi.com/0/95/30/84/20141012/ob_5d8af4_121140-couverture-hres-0.jpg

 

Une grosse crise de fous rires quasi non-stop du début jusqu'à la fin.

http://static1.purepeople.com/articles/4/14/70/74/@/1579814-valerie-trierweiler-merci-pour-ce-950x0-1.jpg

 

Beaucoup d'énergie, de ras-le-bol aussi aka des "jveuxarrêterj'enaimarre" qui ont alterné avec des "Jvoudraismemettreun sacenpapiersurlatêteetmourirtoutdesuitelàmaintenant " et puis finalement, cela en valait la peine.

Ma thèse. Parce que c'est quand même ce que j'ai le plus lu cette année.

 

Mon BD top de l'année 2014 est ici. 

Par Sara - Communauté : Membres de Livraddict
Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés