Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les livres de Sara
  • : De la lecture, du second degré, et parfois de la littérature !
  • Contact

 

J'en suis...

 

 58420964 p-copie-1

 

 


 

8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 05:20

C'est parti pour une nouvelle bitch de la semaine... Comme toujours, vous avez le choix, comme toujours c'est gratiné.

 

1) La réforme de l'orthographe

De manière assez inattendue, cette réforme datant de 1990 a monopolisé tous les réseaux sociaux et autres conversations dignes du café du commerce en fin de semaine. Motif ? Le gouvernement l'a ressorti du placard histoire de se faire détester encore plus qui ne l'est déjà. Un vrai défi dignement remporté, je dois dire. M'est d'avis que Hollande a un petit côté Anastasia Steele ou je ne m'y connais pas.

Le truc qui rassure: comme toutes les réformes, elle ne sera pas appliquée.

Le truc qui fait flipper : on aurait aimé que les gens se monolopolisent autant pour la réforme du collège, bien plus démagogique, injuste et dangereuse que celle de l'orthographe.

Et là je me dis :

 

2) Le nouveau filon des maisons d'édition : les youtubeurs

Si la plume te titille, l'encre te fait baver, et le papier te donne des orgasmes, sache que le meilleur moyen de voir ton oeuvre se retrouver entre le dernier livre mensonger de Sarkozy et les discours à la con de Valls, tu n'as qu'un seul moyen très sûr : devenir youtubeur. Cette semaine, Elsa de la chaine Elsamakeup a annoncé qu'elle sortait son livre qui a l'air trop top moumoute, moi je vous le dis comme Marie Lopez, Cyprien, et autres Natoo avant elle.

Le truc qui rassure : le livre d'Elsa a un concept nullissime : elle va raconter sa vie  dans une première partie et  donner des conseils de maquillage dans la seconde. Et comme de toute évidence, elle cherche des pages à remplir, elle veut faire des rencontres avec des fans. C'est nul, on vous l'a dit.

Le truc qui fait flipper : Elsa a annoncé qu'elle croulait littéralement sous les demandes d'éditeurs depuis des mois.  

Et là, je me dis  : 

3) Sarkozy et les migrants

L'ancien chef de l'Etat vient d'annoncer dans une émission de télévision que 10 millions de syriens étaient en marche vers l'Europe. Rien que la formule est sublime : "en marche vers l'Europe"... On a l'impression qu'ils viennent telle une population dangereuse.

Le truc qui rassure  : ses chiffres sont absolument faux car la Syrie est composée de 20 millions de personnes, or jamais un état en guerre n'a vu sa population diminuer de moitié en migrant. De plus, la France s'est engagée à accueillir 24 000 personnes, point barre.

Le truc qui fait flipper : Sarkozy flirte comme toujours avec les propos du FN. Entre François Hollande, Macron, Valls et lui, Marine Le Pen a de sérieux concurrents. 

Le truc à ne pas oublier : Sarkozy a dû oublier ses leçons d'Histoire : lors de guerre, les populations migrent, c'est le truc le plus  normal qui soit. Est-ce que vous accepteriez de vous faire tuer tranquillement ou allez-vous essayer de sauver vos vies, ainsi que celle des membres de votre famille ? Vous avez quatre heures. Aucun document n'est autorisé.

 Et là je me dis :

4) Le général Piquemal  qui porte bien son nom 

Nationaliste jusqu'au bout du gland, le général Piquemal s'est donc vu arrêter après avoir manifesté contre les migrants. Clairement islamophobe, la manifestation mélangeait un peu tout : terroristes, migrants et autres joyeusetés. Entre autres, leurs slogans ne respiraient que joie, amour et tolérance : «on est chez nous!», «Etat dictateur», «migrants dehors» ou «journalistes collabos». Le Parisien mentionne que quelques saluts nazis ont également été vus ici  et là. 

Le truc qui rassure : Il a été interpelé avec quatre autres individus armés, et sera jugé aujourd'hui, la manifestation ayant été interdite au préalable.  

Le truc qui fait flipper:  Il n'était pas seul à la manifestation. Le front national a par ailleurs manifesté son soutien inconditionnel au général.

 

Et là je me dis :

 

 

Sur ce, je vous laisse les bitches et n'oubliez pas :

Published by Sara
commenter cet article
24 janvier 2016 7 24 /01 /janvier /2016 08:43

C'est parti pour la bitch de la semaine et comme d'habitude, il y a des bons mots, des petits rigolos, des vénales, et plein de gros débiles. Enjoy little bitches !

 

1) Johnny Hallyday

Sa prestation - magnifique j'en suis sûre - lors de la cérémonie des attentats a coûté à la mairie de Paris pas moins de 30 000 euros et il parait que le crime ne paie pas... franchement ma première réaction c'est :

Et ensuite :

Je suppose que la mairie de Paris a tellement de fric qu'ils se sont dit : "tiens  et si on payait une somme astronomique à un vieux moisi pour venir une chanson pourrie en hommage aux victimes d'attentats". De son côté, Johnny a bien sûr empoché le magot en loussdé au lieu de :

- au mieux :  le refuser carrément.

- au pire : le reverser par exemple, à une association.

Quand on sait que Cabu ne pouvait pas le souffrir, ça en deviendrait presque de l'ironie tragique... Je ne parle même pas des victimes du Bataclan qui, en bons fans de  The Eagles of death metal, devaient sûrement conchier Johnny.

 

Conclusion :

 

 2) Emmanuel Macron

Depuis qu'il a la barbe, Macron ce grand homme de gauche a gagné confiance en lui faudra qu'on reparle un jour du pouvoir de la barbe, et a décidé de sortir un énorme punchline à BFM TV sérieusement, BFM TV ? TF1 n'était pas disponible ? : "la vie d'un entrepreneur est bien plus dure que celle d'un salarié".

Plusieurs remarques s'imposent :

 La première :

Parce que qu'un entrepreneur ait des responsabilités, des charges à payer, engage ses biens propres, on est d'accord mais curieusement,  je connais beaucoup de patrons et bien aucun ne voudrait redevenir salariés alors que je connais beaucoup de salariés qui voudraient devenir patrons. Dès lors que peut-on en conclure ? Vous avez quatre heures, calculatrices et dictionnaires sont interdits.

Très honnêtement, Macron vit en dehors du monde réel. Car que dire :  

-  du stress du salarié dont l'entreprise va mal et qui craint de perdre son poste ? Des gens qui risquent de se retrouver au chômage à 45 ans avec un crédit immobilier et un crédit bagnole, et peu de chance de retrouver un emploi ?

-  de celui dont le manager lui met la pression chaque jour un peu plus ? Faut vraiment qu'on reparle des vagues de suicides de salariés  chez Orange et PSA ? 

- du stress des fonctionnaires aussi dont les réformes, les changements perpétuels de service, l'accroissement du travail en raison de postes non remplacés ont les mêmes conséquences citées précédemment ?

- des ouvriers contraints d'occuper leur usine pour tenter de sauver leur emploi ? De salariés qui vont arracher la chemise de leur DRH, ce qui n'est pas un acte lâche - contrairement à ce que l'on a pu lire-, mais de désespoir ?

- de cette violence sourde qui s'insinue dans le monde du travail tous les jours un peu plus. Je propose à Emmanuel Macron d'aller lire certaines études faites sur le sujet qui sont édifiantes.  

 

La deuxième

Je crois que cette punchline de Macron a sans doute achevé d'éclairer ceux qui doutaient déjà d'avoir un parti de gauche à la tête du gouvernement. Désormais, les militants socialistes peuvent dire définitivement adieu à la gauche que Macron a décidé d'enterrer : 

PS : Si j'étais le Zola du XXIe siècle, je suppose que j'écrirai un magnifique texte sur l'enterrement de la gauche. Ca péterait des flammes.

La troisième :

Quant aux chargés de communication de Macron, on m'indique dans l'oreillette qu'ils se sont tous exilés au Panama après avoir mis une pichenette dans la tête d'Emmanuel Macron. Information à vérifier, bien sûr...

 

3) Manuel Valls

Cette semaine, c'est la fête des Manus Manuel Valls qui a fait aussi parler de lui. Il a brillamment été acclamé par le MEDEF au forum de DAVOS.  Motif : il a réexpliqué qu'il fallait modifier les règles du travail en France, beaucoup trop rigides afin que les entrepreneurs ces nouveaux héros puissent engager des salariés.

Dans les faits, voilà ce que ça veut dire pour ceux qui actuellement cherchent du boulot, sont en CDD ou bossent en Interim : 

 

4) Le port de couvre-chef 

En France, on n'a pas de pétrole mais on a des idées toujours plus cons. C'est pourquoi    après l'agression d'un enseignant juif par un taré qui se revendiquait de DAESH, les autorités juives se sont déchirées :

- d'un côté, le président du Consistoire dit qu'il faut arrêter de porter la kippa parce que c'est dangereux.

- de l'autre, le CRIF et le grand rabbin de France dit que, au contraire, il faut la porter plus que jamais, notamment lors d'un match de foot à Marseille où tout le monde est appelé à porter un couvre-chef.  

Résultat:  tout le monde choisit cette dernière solution et les supporters de se montrer avec de beaux couvre-chefs.

Ma réaction :

Outre la nullité de ce soutien et de son lieu...un match de foot, sérieusement ?, je  vois une certaine confusion des genres/des idées/des opinions religieuses émerger ici et cela me semble incompréhensible. D'autant qu'il y avait beaucoup d'autres manières de soutenir ce prof : par exemple, faire une collecte de dons pour son école et/ou lui. 

La religion s'insinue désormais partout et cela commence à me faire blêmir déjà le #prayforParis m'avait laissée dubitative. Combattre les gogols extrêmistes/terroristes, d'accord mais pourquoi pas par la culture, l'intelligence, le savoir ? 

Et plus que tout, je crois vraiment que chacun doit continuer à faire comme il l'entend. Porter la kippa ou le voile ou rien ne devrait pas  être un problème en France.  

 

 

Bye bye bitches et n'oubliez pas :

 

Published by Sara
commenter cet article
17 janvier 2016 7 17 /01 /janvier /2016 09:22

Cette semaine - une fois n'est pas coutume - ce n'est pas seulement moi qui vois rouge mais une partie de la blogosphère.  Suite à l'article de Sophietlit sur l'autoédition -qu'elle enfer et damnation ne lit pas  - Alan Spade - un auteur autoédité - a écrit un billet sur son blog pour faire la liste noire des blogs qui boycottent l'autoédition. Son article est ici: http://alanspade.blogspot.fr/2016/01/la-liste-noire-des-blogs-et-sites-qui.html

 

Première réaction à la lecture de son article :

Et seconde réaction :

Et je crois ne pas être la seule à le penser...

 

Me, myself, I

Moi je suis une grosse petite looseuse blogueuse et n'ai donc que peu de SP. Et à côté, j'ai un travail prenant, un mari, bref une vie. Quant aux autres blogueuses, j'imagine qu'elles ont même des enfants, peut-être des activités... En gros la vie d'une blogueuse, ça ressemble à ça : 

Alors quand plusieurs options s'offrent à elle, elle sera tenter de prendre un livre  attention phrase choc qui lui plait. Je sais cela semble complètement dingue, mais c'est la vérité aussi surprenante soit-elle. Quelques précisions : 

 - pour les quiches du partenariat que les maisons d'édition donnent le choix aux blogueuses parmi un catalogue : elles choisissent donc un titre qui leur plaise quoi qu'il advienne. 

 - pour les quiches tout court, aucune blogueuse n'est payée pour ce qu'elle fait. Si j'avais le salaire de Norman ou d'Enjoy Phénix pourquoi ce sont toujours ces deux-là qui me viennent à l'esprit.., je donnerai peut-être ma chance à des petits nouveaux parce que - soyons clairs - je n'aurai que ça à foutre aussi. Mais en attendant,  lire, c'est un loisir pour moi, pas un job.

 

Le style, un gros mot...

Alors évidemment entre un lire qui plait et un livre autoédité écrit dans un français approximatif, la blogueuse a choisi. Toutes les blogueuses n'ont pas fait le choix du refus de l'autoédition mais disons qu'il est à mon avis majoritaire.  

Selon Alan Spade, ceux qui sont le plus à plaindre, que dis-je à consoler violons et trémolos dans la voix, ce sont les lecteurs, sous prétexte de problémes techniques et de "stylistiques d'écriture" (Sic) n'ont pas d'offres diversifiées.

J'adore, pour ne pas dire, j'exulte quand on prend les lecteurs pour des gros abrutis  gens qui s'en foutent du style. Autant vous dire,  que ce qui est valable pour Alan n'est pas valable pour tous les lecteurs. Personnellement j'ai lu un roman édité - dont l'ingrigue était d'une connerie vide absyssale - et qui me piquait à un point les yeux, genre :

 

J'ai même cru que l'écrivain en question faisait une autocompétition de phrases pourries. Attention deuxième phrase choc, je crois qu'un écrivain qui ne maitrise pas le style n'est pas un écrivain. Cela n'est d'ailleurs sans doute pas le cas de tous les auteurs autoédités qui, pour certains, écrivent correctement. Je précise par ailleurs que je pourrai faire la liste des écrivains publiés chez de grands maisons d'édition qui écrivent avec leur teub. Autre information que visiblement Alan Spade n'a pas : beaucoup trop de gens écrivent et je crois que les lecteurs ont largement le choix. Cet argument me semble donc bien fallacieux... 

 

L'originalité d'Alan Spade...

...Ne réside pas seulement dans le choix de son pseudo, mais aussi dans la façon absolument fabuleuse dont il a réussi à se mettre toute la blogosphère à dos qui vous l'aurez compris, ne se mettra pas à lire de l'autoédition, bien au contraire ! D'autant que le mec a tellement rien compris qu'il pense que ces visites sont dues à l'utilité de son billet qui va rendre service à la communauté des autoédités. Mouah ah ah !!  En réalité, ces visites sont le fait de blogueuses qui évidemment ne sont pas d'accord avec son article.

 

Vous l'aurez compris, Alan Spade nous prend pour des gros vilains, lui qui:

- emploie une méthode digne du maccarthysme : il fait une liste noire des blogs qui ne lisent pas d'autoédités et la met en ligne sur son blog. LOL.

- devrait peut-être se trouver un vrai job au lieu de chouiner sur les blogs responsables de ces petits malheurs d'autoédité.

-ne représente en rien l'autoédition qui, j'en suis sûre, comporte des auteurs qui savent écrire de belles choses.

 

Ma conclusion pour Alan :

 

Published by Sara
commenter cet article
15 janvier 2016 5 15 /01 /janvier /2016 06:06

C'est parti pour les matchs de la rentrée littéraire version 2015. Alors, cette année, bonne ou mauvaise pioche ? Le verdict tout de suite.

 

Un peu d'histoire...

En 1941, il ne fait pas bon d'être juif dans cette belle Europe. Bredrich Fritta est déporté à  Terezin, devenu ghetto, avec sa petite famille. Parce qu'il est caricaturiste, il se retrouve à diriger un service de dessin technique, chargé notamment de dessiner les plans d'un crématorium. Réuni avec d'autres prisonniers, il doit avancer au plus vite ce qui s'annonce comme étant la construction de l'horreur indicible. Pour Fritta, la situation est intenable, d'autant qu'il souffre de faim et de fatigue. Alors pour lui et ses comparses, abatttus mais pas encore morts,  il n'est pas question d'en rester là : ils vont, à leur manière, lutter contre la barbarie...

 

Un peu d'avis...

Si le résumé ne vous a pas donné envie d'avaler l'intégralité d'une bouteille de Destop, alors je vous conseille d'ouvrir et de savourer ce petit livre tout en délicatesse. Le sujet s'inspire d'une histoire vraie, ce qui n'est pas forcément pour me plaire à la base. Quant à la période historique - déjà abondamment évoquée en littérature - elle pourrait effrayer plus d'un lecteur. Mais il faut s'affranchir de cela pour rentrer dans ce livre. Parce que la vraie originalité de l'ouvrage n'est pas dans son propos mais dans la manière dont il est rapporté. 

Composé de très cours paragraphes - presque des fragments indépendants-, le livre confine au poétique. Ne cherchez pas de la narration traditionnelle ici, Choplin écrit de petits diamants brutes qui ajoutés les uns aux autres forment un véritable bijou - rare et précieux. Il parait extraordinaire de faire de l'or avec un matériau si boueux - un camp de l'horreur-, mais Choplin y arrive. Chaque chapitre figure une saynète, courte mais qui, paradoxalement, semble suspendue dans le temps.

Sans doute cette impression de langueur - qui n'est pas lenteur - vient de l'absence de parole humaine.  La voix de l'Homme y est en effet sourde, à peine audible, sans doute parce que dans cet univers, tout référence humaine doit être anéantie. Une véritable ode au silence, à l'indicible et aux manques. C'est contre ce silence, ce blanc que Fritta lutte. Propulsé dans l'Histoire sans  le vouloir, il va découvrir que l'horreur n'est pas forcément dans la mort, le sang et l'angoisse mais aussi dans le calcul, le jeu, la mascarade froide qu'elle implique. Les apparences sont trompeuses, les mots ont perdu leur sens... Tout comme Terezin que l'on essaie de faire passer pour ce qu'il n'est pas.

Au-delà de sa beauté, on est frappé -  pour ne pas dire sans voix nous aussi - par l'aspect étonnamment moderne de cette histoire... Choplin nous montre en effet un homme en proie à l'horreur et qui, pour s'en affranchir autant que pour lutter, va prendre son crayon. Mais la lutte, hélas, ne se fait pas à armes égales...

 

Les avis de Noukette, Jérome, Choco et Leil

 

Published by Sara
commenter cet article
7 janvier 2016 4 07 /01 /janvier /2016 18:17

Il semblerait que cette semaine les bitches se soient succédées.. Au point que toutes ne peuvent figurer dans ce billet. C'est vous dire le niveau... Ca sent la fin de la race humaine, moi je vous le dis. 

 

1. François Hollande 

Le gouvernement pense que la déchéance de nationalité est le rempart infaillible contre les terroristes. LOL. Deux possibilités :

-soit le gouvernement prend les Français pour des cons

-soit le gouvernement prend les terroristes pour des cons.

A votre avis, quelle hypothèse est la plus crédible ? Vous imaginez les mecs de DAESH qui viennent d'apprendre la déchéance de nationalité. Voilà ce que ça pourrait donner : 

 

Quelque part en Syrie au mois de janvier. Des membres de DAESH sont réunis autour d'une table. L'éléctricité est coupée dans la ville depuis quelques semaines. 

Mouloud : Bon les mecs, on la commence cette réunion, là ?! On en est où dans la ville exactement ?

Jean-Baptiste: Nous venons de tuer tous les mécréants.

Mouloud:  c'est-à-dire ? 

Jean-Bap : Les Chiites, les athées, les homosexuels et quelques filles qui portaient des jupes.

Kévin : Wesh ta mère ! Y'a plus personne de vivants, quoi.

Jean-Baptiste : Oui, c'est cela.  

Mouloud : Bravo, mes frères !

Kimberley : Ouais, youhou !

Mouloud: Mais qu'est-ce qu'elle fout là celle-là ? Kévin, tu peux pas gérer ta femme ?

Kévin : Ah mince, j'avais pas vu qu'elle était là... En même temps, il fait tellement noir...  

Jean-Bapt: Sans vouloir offenser qui que ce soit, je crois que le niqab de notre soeur n'est pas bien mis : on voit un bout de sa paupière droite. Ma soeur, pourrais-tu le remettre car cela me gêne de te voir  dans cette posture offensante et indigne d'Allah.

Kimberley tente de remettre son niqab et sort en silence tel un fantome de série B.

Mouloud : Bon, on continue. Alors, des informations de nos supérieurs nous informent que...

Jean-Baptiste: Pardon mon frère mais tu fais une répétition dans ta phrase, ce qui n'est pas correct d'un point de vue syntaxique. Au lycée où j'étudiais...

Kévin lui met une claque dans la gueule.

Mouloud : Bien joué, mon frère. Alors, je reprends.  Apparemment nous perdons du terrain...

Soudain, un bruit de cachalot échoué se fait entendre à l'extérieur. Un collosse surgit alors en panique.

Robert : Mes frères, nous avons un problème.

Kévin, Jean-Bapt, Mouloud, consternés  : Oh mon Dieu ! 

Robert : Mais non, Allah ! Z'êtes cons ou quoi ? Bon, la nouvelle vient de tomber : France va déchoir la nationalité des terroristes et/ou suspectés de terrorisme. Je crois que nous sommes obligés de cesser toute tentative d'attentats en France. Pire, cela implique notre défaite dans cette guerre menée au nom d'Allah. Le calife va devoir donner l'exemple en se faisant sauter le caisson, comme nous tous.

Grand silence.  

Robert: Non, mais je déconne mes frères ! On s'en fout complet de ça ! Mouah ah ah !!  Allez qui vient installer les nouvelles têtes décapitées sur les pics ?

 Kévin, Jean-Bapt, Mouloud ensemble : Moi ! Moi ! Moi !

 

 Moralité

Pendant que Hollande s'amuse à chercher des idées moisies 

pour soi-disant combattre le terrorisme

 

Les membres de DAESH continuent de s'éclater dans tous les sens du terme:

 

 

2. L'Arabie saoudite

Le pays des droits de l'Homme mouah ah ah ! a décidé de buter tout le monde. Visiblement inspirée par Daesh, le pays musulman a fait exécuter 47 personnes le 2 janvier. Un record. Sont concernés par ces exécutions majoritairement des défenseurs des droits de l'Homme. Mais l'Arabie se cache derrière ses lois antiterroristes et exécutent ces personnes qui, selon le droit international, ne devraient pas l'être. On se demande quand la France aura le courage de rompre ses engagements avec ce pays qui suinte l'intolérance, le sang et la connerie. Il est vrai qu'ils ont l'argent, ce qui justifie bien que l'on commerce avec eux car soyons clairs, ils achètent tout Paris.    

 

Moralité 

 

3. Le jury du festival d'Angoulême

C'est vrai que les femmes ne constituent que 13% des auteurs de BD. Là dessus nous n'y reviendrons pas : c'est trop peu, évidemment. Mais cela justifie-t-il l'absence de nomination féminine cette année ? C'est vrai que toutes les auteuRES ne sont pas talentueuses nélope Bagieu, si tu passes par là..., mais enfin, tous les auteuRS non plus. Il paraissait donc un chouïa bizarre que cette année, toutes les auteurRES soient de grosses hypotrophiées de la bulle et de la plume cette année. Devant  le scandale digne du Watergate, ce qui est un poil exagéré sans doute, le jury s'est ravisé et a changé son mode de vote : chacun peut voter pour qui il veut... Ouf ! Bon ce que nous devons comprendre de tout cela, c'est qu'il faudrait vraiment, avant de donner des leçons aux autres, que les mâles français cessent de se comporter comme des trous de balle.  

Moralité

 

 

4. L'archevêque espagnol Braulio Rodriguez Plaza

Selon cet archevêque espagnol, qui semble avoir été fini à la pisse des problèmes avec les femmes, les problèmes de violence conjugale seraient dues aux femmes ces connasses. Ainsi il n'hésite pas à affirmer : "souvent, la réaction machiste est provoquée parce que la femme demande la séparation".  Les violences conjugales qui tuent des femmes seraient le plus souvent provoquées par des demandes de séparation : les hommes ne supporteraient pas que les femmes les quittent. C'est vrai que c'est pas choupinou quand même : oser vouloir quitter un homme violent !? Il ajoute que pour lui, le "vrai problème" dans tout ça, "réside dans le fait que ces couples n’ont pas eu un vrai mariage". Le mariage vrai entendons religieux serait donc la clé pour metttre fin aux violences dans le couple. Ca marche aussi pour les tueurs, les gangsters, terroristes et autres tarés en tout genres, à votre avis ? Vous croyez que si on les marie, le monde ne sera plus que paix, amour et joie ? J'ai comme l'impression que cet archevêque essaie de nous enfumer mais bon, c'est peut-être juste une impression.

Moralité :

 

 

Allez sur ce, je vous dis bye bye bitches !

 

 

Published by Sara
commenter cet article
4 janvier 2016 1 04 /01 /janvier /2016 07:42

On ne sait pas si 2016 sera l'année du malaise, de la baise ou de l'ascèse mais en tout cas, 2015 était une belle année de merde bitches. Voilà ce que l'on a découvert ou redécouvert en 2015 :

 

1)  La France est au top

C'est en effet le 3e pays où le plus de journalistes ont été tués. Allez, pour une fois que la France est dans un top: champagne ! 

 

Plus sérieusement, maintenant, quand on pense France, on voit ça :

 

Alors que la France restera toujours ce pays cultivé, intelligent, libre, curieux, tolérant, qui ressemble à ça :

 

 

2) La religion aussi

En 2015, il y a encore des gens qui croient que cela vaut le coup de mourir pour un Dieu qui les aurait crées, eux et le monde, avec un mélange de patafixe et de stéradent. Mouah ah ah ! Il suffit de relire le début du Coran ou de la Genèse pour se rendre compte que tout cela n'est qu'une jolie légende constituée de divers mythes. Mais apparemment, certains n'ont seulement y croient - admettons- mais se font péter la tronche en dégommant au passage quelques innocents pour tout ça. Consternant.

Mon message à Dieu :

3) La presse aussi

La presse, avide de scoops, a montré dans les attentats l'étendu de son horreur en disant que quelqu'un se cache sous l'évier ou quels sont les emplacements des membres du Raid. Mention spéciale à BFM TV qui, outre le fait qu'elle ne maitrise pas l'orthographe, est une chaine de merde qui s'est particulièrement distinguée dans les attentats. 

Ma réaction :

 

4) Les militants écologistes sont  presque des terroristes

Nombreux sont les militants écologistes qui ont dû être assignés à résidence pendant la COP 21. Où le gouvernement découvre que finalement c'est très pratique cette histoire d'état d'urgence : on peut assigner à résidence qui on veut, interdire les manifestations pendant un temps illimité et tout le monde ne jure que par un seul mot : sécurité. C'est bien de laisser aux policiers la possibilité de faire leur job mais pour une durée illimitée: sérieusement ?

Ma réaction :

 

5) Beaucoup de français devraient s'informer

Deux raisons à ce constat:

-  Les gens devraient  savoir que la dernière fois que l'état d'ugence a duré en France, les choses ont passablement dégénéré... et pas pour les terroristes. Du coup, cela vaudrait peut-être le coup que l'on y réfléchisse.

- Les gens votent FN sans comprendre que c'est le parti qui n'est pas spécialement favorable au peuple doux euphémisme d'un point de vue historique et que le programme économique de Marine Le Pen nous mettra sur la paille. Je veux dire encore plus que maintenant. Sans compter que c'est quand même le parti de l'intolérance mais bon, apparemment, tout le monde s'en fout de cela.

Ma réaction 

 

6) La France a résisté

Oui, enfin, en allant picoler aux terrasses de café. A notre décharge, cela fait longtemps que l'on a pas fait la guerre, du coup, on a un peu perdu l'habitude....

 

7) La Turquie joue double jeu avec Daesh

Ce fut attention ironie le scoop du siècle. Il a fallu les attentats du Bataclan pour que l'on dise haut et fort dans la presse française que la Turquie de toute évidence commerçait avec Daesh et plus si affinités. Sans compter qu'elle profite du bordel généralisé en Syrie pour bombarder quelques kurdes au passage. Kurdes qui, eux, combattent Daesh...

Mais au final :

 

Moralité :

 

 

 

Allez, je vous souhaite quand même une bonne année. Parce qu'on a besoin d'amour, de papayes, de baisers sucrés à la fraise des bois, d'épaules compatissantes, d'amis choupis, d'empathie et de compréhension.

Published by Sara
commenter cet article
28 novembre 2015 6 28 /11 /novembre /2015 19:11

C'est parti pour la bitch de la semaine et cette semaine, c'est du lourd de chez lourd. Allez, je ne vous fait pas plus attendre : découvrons ces belles bitches. N'hésitez pas à me dire en commentaires pour qui vous voteriez. Personnellement, j'hésite...

 

1) Le Père Hervé Benoît plus pour longtemps, a pété les plombs après les attentats. Mais pas comme vous croyez... Non, il n'est pas parti faire la guerre à Daesh avec un godemichet pour seule arme. Non, il n'a pas décidé de virer sa cutie et d'avouer sa préférence pour  les télétubies. Non il n'a pas réalisé que croire qu'un mec avait créé le monde comme par magie, c'était rien que des conneries. Non, le prêtre a  préféré annoncer publiquement que si Daesh étaient des méga crevards, et bien les victimes aussi. 

 

« Regardez les photos des spectateurs quelques instants avant le drame. Ces pauvres enfants de la génération bobo, en transe extatique (…). Ce sont des morts-vivants. Leurs assassins, ces zombis-haschishin, sont leurs frères siamois. 
Le signe de la mort et du chaos ne flotte pas que sur les rues de Paris, un vendredi soir maudit. Cent trente morts, c’est affreux ! Et six cents morts, c’est quoi ? C’est le chiffre des avortements en France le même jour. »
Vous avez vomi en lisant cela ? C'est normal. Depuis Hervé Benoît aurait été sanctionné par l'archevêque de Lyon parce que tout de même, c'est pas hyper choupi de dire cela dans le contexte actuel. Quant aux propos sur l'avortement, il n'est pas question d'y revenir, sinon je vais m'énerver. On conseille au Père Benoît de se recycler, il devrait trouver une place sans problème en tant que nettoyeurs de crimes, la profession étant  surchagée depuis le 13 novembre. 
 
Moralité :  
 
 
2) Yûsûf Al-Maliki, prédicateur saoudien, peut se vanter de  n'avoir rien à envier aux mecs de Daesh niveau santé mentale. Pour lui, tout le bordel dans le monde arabo-musulman n'est pas dû à des intérêts économiques mêlés à une hypocrisie due à des pays/hommes politiques qui jouent double jeu.  Non tout cela est dû à la colère de Dieu : « c’est une punition contre ceux qui sèment la discorde et pratiquent l’adultère et la fornication en dehors du cadre du mariage ». C'est vrai que nous n'avions pas pensé à cette explication éclairante. 
Mais là où le prédicateur surpasse tout, c'est quand il proclame certaines mesures pour braver les moeurs sulfureuses de la population musulmane. Entre autres, il trouverait de bon ton d'imposer un hymen anal   aux femmes afin de contrôler leur chasteté de ce côté Vous êtes priés de nettoyer le café que vous avez recraché.   
Selon lui, « la virginité n’est plus un étalon mouah ah ah !!! fiable pour juger la chasteté des femmes. C’est pourquoi, des mesures plus strictes devraient voir le jour prochainement. Elles seront en phase avec le progrès de la science et l’évolution des mœurs sexuelles. Il me semble que la greffe d’un hymen anal devient une obligation de premier ordre » s’exclame-t-il.
Ce que j'aime avec les saoudiens, c'est qu'ils ne sont jamais à court d'idées pour rabaisser les femmes au rang de sous-merdes êtres humains. Le problème est que ce type ne se rend même pas compte qu'en tenant ce genre de propos, c'est sa religion qu'il décribilise, qu'il fustige aux yeux du monde. Les mulsulmans ne méritent pas cela, il me semble. On  conseille à ce prédicateur de se le foutre au cul son hymen anal. Et bien profondément. 
 
Moralité : 
 
 
3) Pendant ce temps-là, Miley Cyrus ne cesse d'inventer au gré de ses envies de nouvelles frasques pour se rendre intéressante. Outre la lassitude qui commence à s'installer par rapport à ses provocations, on est en droit de se demander jusqu'où cela va la conduire. En effet la chanteuse s'est produite en concert avec de faux seins et un gode-ceinture. Le résultat - outre qu'il est inesthétique - est particulièrement ridicule et soyons honnête - hyper flippant : 
 
 
On conseille à Miley une rencontre avec le prédicateur saoudien Yûsûf Al-Maliki, pas pour qu'elle se remette dans le droit chemin So boring ! mais pour qu'elle le détende un peu So funny !.
 
Moralité : 
 
 
Conclusion 
 
Published by Sara
commenter cet article
22 novembre 2015 7 22 /11 /novembre /2015 17:15

La France est en deuil et pas seulement des 130 personnes tuées lors des attentats. Il y a bien d'autres choses dont nous allons devoir faire le deuil. En vrac ? La réflexion, l'esprit critique, la pensée, le rationalisme, la compassion, l'empathie... C'est parti pour rendre hommage à ceux qui ont soufferts lors de ces attentats mais qui malheureusement n'ont pas eu les hommages qu'ils méritent :

 

* Ceux qui n'ont pas pu regarder la finale de Secret Story le vendredi 13 novembre au soir. Visiblement c'était la soirée de leur vie et personne n'a parlé d'eux dans les médias pour évoquer l'ampleur de leur douleur. En hommage à ces décérébrés personnes, voici un florilège de leur tweets. Sachez que je pense à vous et à votre douleur :  

@_Marajesty : " IL ON ENLEVÉE SECRET STORY CES BAT**** CES LA FINAL F-I-N-A-L IL JOUE À QUOI CONCRÈTEMENT ? #SS9 #fusillade"


@_JackNight_ : "Les gens qui on Voté à Secret story vous êtes b**** #SS9 #fusillade"


@auriane_idk : "et moi qui voulais une soirée cocooning devant la finale... #ss9 #fusillade"

 

Jawad, le locataire des terroristes, qui - je viens de l'apprendre,- est en garde à vue alors qu'il voulait juste rendre service. Je réalise brutalement que nous sommes dans un pays où - pour avoir voulu rendre service - nous risquons de nous retrouver en prison. Mais où est la justice là-dedans ? Cet homme aime son prochain, pourquoi le mettre en garde à vue ? Si vous êtes de mon avis, je propose que l'on envoie une lettre à François Hollande pour demander sa grâce. Voilà un petit montage pour montrer l'étendu de la connerie sincérité de Jawad qui mérite deux baffes dans la tronche tout notre soutien : 

 

 

* Et enfin, voilà les dernières victimes de ces attentats : les blogueurs littéraires. En décrétant l'Etat d'urgence, François Hollande n'a pas songé aux répercussions épouvantables que cette mesure allait avoir sur la vie des blogueurs. Et oui, nombreux sont ceux qui ont boudé/se sont roulés par terre/ont chialé leur race à l'annonce de cette nouvelle : le salon de Montreuil n'acceptera pas les gens ayant plus de trois livres dans leur sac. Oui, je sais, vous aussi, cette nouvelle vous fait un choc. 

Personnellement j'étais :

 

Non en fait :

 

C'est le blog "Un jour, un livre" qui a commencé à chouiner sur sa page Facebook. La blogueuse a été même jusqu'à accuser le salon de Montreuil d'inciter - par ce moyen - les gens à acheter les livres sur le salon :

 

 

Et après, ça a été comme un festival de conneries non-stop entre chouinages et pétages de plomb total. Bref, on a vécu un vrai drama dont seul la blogosphère a le secret. Depuis la blogueuse a retiré le post polémique de son mur facebook... Mouarf ! De toute évidence, cette jeune fille  n'a pas idée ce que induit l'état d'urgence en termes de déploiement de forces de sécurité. Il parait complètement normal de faciliter l'organisation du salon en ne surchargeant pas les controles. Faut-il rappeler que les kamikazes du Stade de France avaient pour projet de se faire sauter dans les files d'attente ? Mais ils sont arrivés en retard les cons.

Bref, tout va bien puisque le salon de Montreuil est revenu sur sa décision et accepte TOUS les livres. Plus de limitation donc. Là où j'ai quand même hurlé de rire c'est que cette blogueuse a posté à la suite de cette bonne nouvelle qu'elle ne voulait aucune polémique car les débordements de la veille sur son mur étaient vraiment inacceptables. Là je me suit dit :

 

Parce que franchement, la personne qui a le plus "débordé" sur sa page et bien c'est justement elle-même.

 

Je ne sais pas vous mais personnellement, je surkiffe totalement l'attitude des gens qui ne pensent qu'à eux, ne voient que leur petit monde mesquin et sans envergure, alors que quelques jours auparavant, des innocents, à cause de fanatiques aveugles, ont laissé leur sang sur des murs. 

 

 

 En conclusion :

 

 

Published by Sara
commenter cet article
8 novembre 2015 7 08 /11 /novembre /2015 15:47

 

La bitch de la semaine revient... pour un temps tout du moins. La raison est simple : trop de bitches cette semaine.

 

1) Le don du sang pour les homosexuels

Cette semaine, la décision d'ouvrir le don du sang aux homos a fait débat : certains s'offusquant de pouvoir recevoir un don d'une personne homosexuelle, d'autres du délai de non-relation sexuelle pour pouvoir donner son sang en tant qu'homosexuel. Là dessus, le ministère joue la carte de la sécurité acceptant seulement les homos abstinents depuis les 12 mois précédents le don :

 

Ma réaction :

 

Au vues des conneries dites ici ou là - par exemple que le sang des homos rendrait gay c'est pas une blague, j'ai lu ça et pas dans le Gorafi..., je voudrai remettre quelques pendules à l'heure concernant les ... hétérosexuels. On a trop  tendance - il me semble - à considérer les hétérosexuels comme références ultimes, alors que franchement, certains faits sont quand même troublants les concernant : 

-100% des homosexuels sont issus de parents hétérosexuels ou ayant eu une relation hétérosexuelle. Relation de cause à effet me direz-vous ? Avouez que l'affaire mérite d'être creusée... Personnellement, je trouve cela très suspect. 

-Christian Clavier, Britney Spears, Christine Boutin, Johnny Hallyday , Eric Zemmour et François Hollande sont hétérosexuels. Dans le genre flippant, je ne sais pas ce qu'il vous faut... 

-les hétérosexuels continuent à être plus nombreux que les homosexuels... Je pense que cela fait partie du grand plan des hétéros de dominer le monde et dans le même temps de faire chier suer ceux qui auraient décider de prendre une autre route.

-les hétérosexuels font parfois des choses sexuelles pas très bibliques si j'en crois la prolifération de sites du style "Vienstrouverteucha.com" ou "paricilagrossebite.com"  les prostituées russo-romano-birmanes la prostitution, ce grand réseau de réconciliation des peuples du bois de Boulogne et ma copine Brigitte ... Maintenant c'est certain : contrairement à la légende, la sodomie n'est pas l'apanage des homosexuels. Oui, je sais, cette révélation vous fait un choc à vous aussi.

Bon tout cela pour dire que même si le don du sang n'est pas un droit, c'est quand même pas top moumoute que les conditions des homosexuels soient tellement... fermées.

 

2) La magnifique campagne contre le harcelement scolaire

Tout le monde a vu la sublime vidéo où l'on nous montre une institutrice visiblement tableauphile il faudra que l'on reparle des profs tableauphiles aka des profs qui surkiffent leur tableau  devant 15 élèves science-fiction quand tu nous tiens... qui du coup en profitent pour faire le bordel et notamment martyriser un pauvre gamin.

  

 

Ma réaction :

Franchement, cette vidéo n'est pas super choupi pour les profs qui s'en prennent déjà plein la tête au quotidien et n'ont pas vraiment besoin de cela. La plupart des parents que je rencontre ont déjà envie de m'agrapher des trucs sur la tête,  en vrac, parce que "Brandon a été noté absent hier mais qu'en fait il était là. Oui, dans le fond,  je crois. Il était peut-être caché derrière Pedro, c'est pour ça que vous ne l'avez pas vu ?" ou que "Anita n'a pas pu faire son devoir la semaine dernière à cause d'un gros problème émotionnel et il parait que vous lui refusez un délai : c'est quoi ce bordel ?", ou alors: "Vous avez confisqué le portable de Bénédicte parce qu'elle a répondu en téléphone en classe : mais punaise, c'était sa soeur à l'appareil, que vouliez-vous qu'elle fasse d'autre ?" ou que "Oui, je sais, mon fis  a quatre de moyenne et voudrait passer en 1eres S. Veuillez noter qu'il fait de gros efforts : il a arrêté de regarder Les Anges de la télé réalité. 

Alors non, nous n'avons pas besoin que notre propre ministère nous renvoie l'image d'une grossee connasse acariatre qui ne regarde même pas ses élèves et leur pose des problèmes débiles. Ce n'est pas cela l'Education nationale, n'en déplaise à notre fabuleuse et luminescente ministre. Evidemment il est d'intérêt public de sensibiliser la population entière face au problème du harcelement - par ailleurs bien réel, lui, - contrairement à la connasse mentionnée précédemment. Mais je ne crois pas que ce soit une bonne chose de commencer en renvoyant l'image d'un prof pourri. 

Je précise qu'aucun prof digne de ce nom certes, certains sont indignes, il en existe, c'est sûr, ne surkiffe sa race de voir un môme se faire houspiller, insulter, harceler, racketter, bastonner. L'Education nationale ne nous paye pas plus si certains élèves arrêtent l'Ecole, se suicident ou tuent un autre élève. Non. Un prof a à coeur de la sécurité de ses élèves et tente au maximum de surveiller et d'aider ceux qui sont en détresse. Je précise qu'un prof n'est pas Dieu vous croyez vraiment que si c'était le cas, Dieu serait prof ? non plus : certains ne voient pas ce qui se joue ailleurs,  pas parce qu'ils tournent le dos aux gosses en classe, mais parce qu'ils ne sont  tout simplement pas présents tout le temps avec eux.  

 

3) La ministre du travail

J'ignorais jusqu'à son existence nom, maintenant, je suis littéralement hantée par cette femme. Quand je regarde la vidéo de cette pauvrette, je suis prise comme une envie de la serrer fort dans mes bras tellement son humiliation est cuisante. 

Enfin ça dure dix secondes parce qu'après  je me dis quand même :  

 

 

Le problème avec l'incompétence des ministres, c'est que ce sont les femmes qui sont les plus souvent visées merci les médias. La binarité de la perception du monde politique est étonnante:

- les femmes politiques sont incompétentes

- les hommes politiques sont  des connards

Cette binarité se retrouve dans les médias comme chez mon pote Simon ou ma grand-mère. J'ai un peu de compassion quand même pour ces femmes que je rêverais de voir passer dans la catégorie des connasses du genre Valls/Macron. Hollande est hors catégorie car il apparait à la fois comme connard et comme incompétent. Avec lui, y'a du niveau...

Voilà mes conseils aux femmes du gouvernement pour passer de l'autre coté de la barre:

- bosser un peu leurs dossiers ou les interviews pour éviter d'avoir l'air passablement cruche. On se souvient il y a quelque temps de Fleur Pelerin au Grand journal dans une visite de son bureau qui piquait un peu, du genre : "là je crois qu'il y a des dossiers importants" ou "je ne sais rien faire fonctionner ici... D'ailleurs vous êtes sûrs que c'est mon bureau ?".

-prendre des mesures de droite, voire d'extrême extrême droite comme Macron qui applique une jolie économique de droite. On suggère aux ministres féminins de notre gouvernement quelques mesures du type :

  * ramasser les SDF, les parquer dans des camps et les faire bosser gratuitement pour relancer l'économie française.De toute façon ils servent à rien donc je ne vois pas le problème.

   *créer un impôt supplémentaire pour les gens qui touchent le RSA. Motifs ? Là on peut faire preuve de créativité : manque d'ambition, goût de merde concernant la décoration de leur intérieur ou de leurs fringues, nuisance sonore et olfactive façon "bruit et odeur" de Chirac, pas assez de dents façon "sans-dents" de Hollande... Les possibilités sont infinies en fait.

   *  recenser les migrants et leur faire porter un rond vert avec marquer "migrant" sur leurs vêtements. Histoire que la population les distingue bien des "français de race blanche" comme le dit Morano.

Ce n'est au final pas compliqué de passer de la catégorie "réputation d'incompétence" à celle de "connasses". Il suffit juste de faire preuve de créativité. L'avantage ? Comme ces femmes politiques sont au gouvernement, elles peuvent vraiment faire n'importe quoi... On peut se reporter à la réforme des collèges qui, dans la catégorie "onadécidédepondrecetteréformeaprèsunefêtechezDSK," surpasse tout.

 

Bye bye bitches !

Published by Sara
commenter cet article
25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 06:29

http://static.planetebd.com/dynamicImages/album/cover/large/25/22/album-cover-large-25222.jpgAu Salon du Livre, samedi, j'ai croisé Jérome qui m'a rappelé que le premier tome de la nouvelle série de Nob, Dad, venait de sortir. Ni une, ni deux, j'ai mis cette pépite dans mon panier...

 

Un peu d'histoire...

Père célibataire, "Dad" est à la tête d'une joyeuse progéniture : l'intello Pandora qui est l'aînée, puis vient Ondine, la girly, Roxane le garçon manqué et Bérénice, la petite dernière. Pas facile de jongler avec ces quatre filles aux tempéraments si différents ! Car même si elles ne se ressemblent pas - elles n'ont pas la même mère-, les filles partagent tout de même un point commun : elles ont un caractère volcanique. Dad a bien du mal à gérer cette petite famille, d'autant qu'en plus des courses et du ménage, l'ex-comédien vedette court les castings. Toutefois, malgré les heurts, les désaccords, la tendresse et le dévouement de Dad ont raison de ses quatre filles impétueuses mais aussi adorables, il faut bien le dire. On découvre ainsi au fil des pages la vie tendrement agitée de cette famille...

 

Un peu d'avis...

Vous connaissez mon amour pour  Mamette qui m'emporte et me terrasse à chaque planche. C'est bien simple : Mamette, c'est moi ! Enfin pas vraiment, mais vous voyez ce que je veux dire...  Dans cette nouvelle série, on ne trouvera pas cette nostalgie, ce côté desuet et délicat qui me plait tant chez la petite mamie de Nob. Mais en revanche, ce que l'on retrouve magnifiquement,  c'est la tendresse. Nob ne peut pas y couper : il a un véritable don pour nous faire aimer ses personnages. A la folie. Et même si Dad n'est pas aussi merveilleux que Mamette (mais cela peut-il être possible ?), cette BD possède cette incroyable faculté de mettre du bonheur, de la joie dans le petit coeur tout mou du lecteur. Comprenez : moi.

Evidemment le lecteur retrouve dans cette BD l'extraordinaire trait de Nob qui sait saisir le mouvement, l'instant fugace mais aussi les émotions des personnages. Certaines mimiques sont vraiment fabuleuses et j'ai particulièrement adoré "Bébérénice": on ne peut s'empêcher de craquer pour cette petite bouille d'amour ! Les couleurs - très éclatantes - sont en même temps très douces avec une dominante de bleu et de violet. Dire que j'ai aimé serait donc bien en-deçà de la vérité. Depuis samedi, j'ai dû relire trois fois cette pépite avec à chaque fois, le même sourire béat jusqu'aux oreilles. 


L'avis de La Petite Chocolatine


http://1.bp.blogspot.com/-Mtc2WU45U_4/U_Nz7vwg4eI/AAAAAAAAPR8/svMuqeHIbrE/s1600/spirou%2B3983%2Bc.jpghttp://www.bdgest.com/prepub/Planches/1669_P10.jpghttp://www.bdgest.com/prepub/Planches/1669_P3.jpg

 

http://aliasnoukette.fr/wp-content/uploads/2015/01/BD-de-la-semaine-saumon-e1420582997574.png

…aujourd’hui chez Jacques

 

 http://aliasnoukette.fr/wp-content/uploads/2013/08/topbd_20131.jpg

 

 

20/20